Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Turquie: les trois fils d'un universitaire rejoignent les rangs de l'EI


Vendredi 20 Mars 2015 modifié le Vendredi 20 Mars 2015 - 09:37

Les trois fils d'un universitaire turc ont rejoint récemment le groupe Etat islamique (EI) poussant les parents à solliciter l'aide des dirigeants turcs pour tenter de les rapatrier, rapporte vendredi le journal Hürriyet.




C'est d'abord l'aîné, âgé de 19 ans, en première année de faculté dentaire dans un établissement de la capitale Ankara qui a envoyé un message le 10 mars à ses parents leur demandant de prier pour lui avant de quitter le territoire turc, précise l'agence.

Puis il a aidé ses frères jumeaux âgés de 16 ans à traverser illégalement la frontière syrienne, indique le journal qui ne précise pas où enseigne le père, présenté comme un professeur adjoint.

La famille, anéantie, a demandé l'aide du Président islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan et des services de renseignements (MIT) pour localiser puis ramener les trois garçons qui seraient passés de Syrie en Irak.

"Nous leur avons appris à aimer les êtres humains. Nous ne savons pas comment ils en sont arrivés là", a dit le père Sefik I. dont le nom n'a pas été dévoilé par le journal.

Le groupe Etat islamique, reconnu comme une organisation terroriste par les Turquie et nombre de pays, est accusé d'exactions et de tortures. Il contrôle plusieurs secteurs le long de la longue frontière (900 km) entre la Turquie et la Syrie, en proie depuis 2011 à une guerre civile, ainsi que des zones entières en Irak.

Depuis des mois, le gouvernement d'Ankara est sous le feu des critiques de ses alliés, qui lui reprochent son laxisme dans la lutte contre les filières qui garnissent les effectifs des jihadistes.

M. Erdogan, interrogé par la presse vendredi, a déclaré que 1.700 ressortissants étrangers qui voulaient rejoindre le groupe jihadiste ont été arrêtés et déportés.

Environ 3.000 personnes entretiendraient des liens avec l'EI en Turquie, estimait récemment un rapport des services secrets turcs.

Selon Hürriyet, plus de 2.300 Turcs ont rejoint les rangs de l'EI.
Vendredi 20 Mars 2015 - 09:37

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter