Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Tunisie: un troisième terroriste éliminé à Ben Guerdane


Lundi 21 Mars 2016 modifié le Lundi 21 Mars 2016 - 12:18

Un troisième homme armé a été éliminé dans les opérations sécuritaires menées, durant le week-end, dans la ville de Ben Guerdane (sud-est de la Tunisie), a indiqué lundi une source officielle tunisienne.




Dix membres des forces de sécurité et un civil ont été légèrement touchés dans les affrontements qui ont éclaté dans l'après-midi de dimanche, soulignent les ministères de l'Intérieur et de la Défense nationale dans un communiqué conjoint.

Des images diffusées par des chaînes de télévision montraient un grand nombre de soldats, de policiers et de gendarmes en train d'encercler la maison où se seraient retranchés des hommes armés.

D'après les médias locaux, le chef du groupe encerclé serait "un dangereux élément" appartenant à l'organisation Daech.

Samedi, deux terroristes ont été tués dans les nouveaux affrontements survenus dans la ville de Ben Guerdane, après quelques jours de répit.

Depuis le lancement, lundi 7 mars courant, de l'opération ayant permis de faire avorter un projet terroriste sans précédent, le bilan s'élève désormais à 52 morts dans les rangs des hommes armés et 9 autres arrêtés, en plus de la saisie d'importantes quantités d'armes et de munitions.

Un nombre indéterminé d'hommes armés avait pris d'assaut, à l'aube, simultanément des installations militaires et sécuritaires situées dans le centre de la ville, dans l'objectif de proclamer un "émirat daechite".

D'importants renforts des différentes forces de sécurité, notamment le corps d'élite de l'armée, ont été dépêchés dans la région, en plus de l'intensification des patrouilles terrestres et aériennes.

Les autorités tunisiennes avaient annoncé la fermeture des postes frontaliers à Ras Jedir et Dehiba, les deux principaux points d'accès avec la Libye.

Des sources officielles avaient fait savoir que les opérations de ratissage et de sécurisation totale demanderont un temps relativement long, au vu de l'étendue de la région et de sa proximité de la frontière libyenne.
Lundi 21 Mars 2016 - 12:18





Nouveau commentaire :
Twitter