Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Tunisie: un gendarme enlevé et décapité par des hommes armés dans la région du Kef


Lundi 1 Décembre 2014 modifié le Mardi 2 Décembre 2014 - 09:25

Un gendarme tunisien, qui n'était pas en service, a été enlevé et décapité dimanche soir dans la région du Kef (nord-ouest) par des hommes armés.




L'agent voyageait en voiture avec son frère lorsque leur véhicule a été immobilisé par des hommes armés qui cherchaient à voler les deux passagers. Les assaillants ont alors découvert que la victime était un agent des forces de l'ordre et l'ont enlevé et tué, selon le porte-parole du ministère. Le frère du gendarme est, lui, sain et sauf.

Les autorités ont lancé une opération de ratissage dans cette région montagneuse non loin de la frontière algérienne. La Tunisie fait face à l'essor d'une mouvance jihadiste armée depuis la révolution de janvier 2011. Les forces tunisiennes traquent depuis deux ans un groupe armé à la frontière entre la Tunisie et l'Algérie.

Des soldats, policiers et gendarmes sont régulièrement tués dans des embuscades, des explosions et des affrontements. Cette région frontalière est par ailleurs une zone de trafics, notamment de contrebande d'essence et de produits alimentaires.

Début novembre, quatre militaires avaient péri dans une attaque contre leur bus. L'attaque là encore avait été attribuée aux «terroriste». D'après le porte-parole du ministère, «douze autres personnes ont aussi été blessées, dont deux gravement» dans cette attaque qui a visé un véhicule transportant des militaires.
Lundi 1 Décembre 2014 - 17:54

Atlasinfo avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter