Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Tunisie: un deuxième terroriste aurait participé à la tuerie de Sousse


Mardi 30 Juin 2015 modifié le Mardi 30 Juin 2015 - 18:57

La police tunisienne et des témoins l'affirment. Seifeddine Rezgui n'était pas seul. Un deuxième terroriste a participé à l'attaque de Sousse, vendredi.




L'information est tombée lundi soir. Un second terroriste court dans la nature. La police tunisienne et des témoins de l'attaque sont formels. Seifeddine Rezgui a agi avec un complice armé lors de l'attaque de l'hôtel Impérial de Sousse.

"On ne peut pas trop en dire, mais je peux affirmer qu'il y avait deux terroristes armés, vendredi", a glissé une source à différents médias. Une version qui confirme les déclarations de trois survivants certains d'avoir vu un deuxième tireur lors de l'attaque qui a fait 38 victimes.

Kirsty Murray, 25 ans, blessée aux deux jambes, a déclaré avoir été touchée par un homme armé "qui n'était pas Rezgui". La description de cette touriste britannique est corroborée par deux policiers anglais à la retraite. "Nous avons aperçu ce que nous croyons être un deuxième terroriste", a affirmé Steve Johnson. "Cet homme était uniquement habillé d'un short rouge. Il ne portait rien d'autre au pied ou sur le corps". Armé d'un fusil automatique, il est sorti de l'hôtel et s'est dirigé vers l'espace piscine.

"Nous savons qu'il ne s'agit pas de Rezgui, dont la tenue noire était reconnaissable. Mon collègue a cru qu'il s'agissait d'un policier. Mais il l'a vu tirer sur les touristes", a ajouté le témoin originaire de Leicester. Pour preuve, certaines blessures ont été provoquées par une arme de moindre calibre que l'AK-47 de Rezgui.

Après les premières arrestations survenues lundi, les autorités tunisiennes sont désormais à la poursuite de ce deuxième terroriste. Par ailleurs, elle a publié un avis de recherche ordonné à l'encontre de Mohammed Ben Adbdallah et Rafhike Taiari, accusés d'avoir aidé Rezgui et son complice, sans avoir participé directement à la fusillade.

Mardi 30 Juin 2015 - 18:32

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter