Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Tunisie: rassemblement du parti Ennahda pour soutenir le président déchu Morsi


Samedi 13 Juillet 2013 modifié le Dimanche 14 Juillet 2013 - 10:41




Tunisie: rassemblement du parti Ennahda pour soutenir le président déchu Morsi
Pour la seconde fois, les sympathisants et militants du parti tunisien au pouvoir, Ennahda, proche des Frères musulmans, se sont rassemblés samedi, Avenue Habib Bourguiba à Tunis, pour manifester leur soutien au président égyptien destitué, Mohamed Morsi.

Le changement politique en Egypte est un coup d'Etat planifié par l'armée contre la légitimité électorale, qui ne peut en aucun cas être justifié ou accepté, ont scandé les manifestants pour qui "ce qui s'est passé en Egypte et une véritable régression dans le processus des révolutions arabes déclenchées pour affranchir la volonté arabe et libérer le citoyen".

Des drapeaux égyptiens et des portraits de Morsi ont été brandis lors de cette manifestation sous des slogans en faveur du parachèvement du projet de l'immunisation de la révolution en Tunisie contre le retour au pouvoir des caciques et des « Fouloul » de l'ancien régime.

Prenant la parole, le membre du conseil de la Choura, Lotfi Zitoun, a affirmé que le contexte égyptien est intimement lié à celui de la Tunisie. Les deux sont inséparables, a-t-il dit, estimant que le comportement de l'institution militaire est une manœuvre périlleuse qui sera déjouée par des manifestations imposantes dans les différents recoins du monde arabe.

Le seul moyen de changer le pouvoir est de recourir aux urnes et de respecter la légitimité, s'est-il écrié, soulignant que la reproduction du scénario égyptien en Tunisie n'est qu'un leurre d'esprit et un voeu pieux.

De son côté, Ameur Larayedh, membre du bureau politique du parti, a souligné la position de principe du mouvement Ennahdha envers Mohamed Morsi, qualifiant le changement politique en Egypte de coup d'Etat contre la volonté populaire et le projet de l'Etat civil.

Il a, également, dénoncé la position de certaines parties politiques tunisiennes qui ont favorablement accueilli le changement du pouvoir en Egypte.

Larayedh a incité les sympathisants du mouvement à la vigilance pour lutter contre toute tentative de coup d'Etat, mettant l'accent sur la nécessité d'adopter la loi sur l'immunisation politique de la révolution.

Plusieurs dirigeants du mouvement Ennahdha ont assisté à cette manifestation, à l'instar du président du groupe parlementaire, Sahbi Atig, le membre du conseil de la Choura Ajmi Lourimi, l'ancien ministre des affaires étrangères, Rafik Ben Abdesselem, ainsi que plusieurs secrétaires généraux d'autres partis politiques, dont le président du Parti de la réforme et du développement, Mohamed Goumani.

Samedi 13 Juillet 2013 - 17:43

Avec TAP




Nouveau commentaire :
Twitter