Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Tunisie: le ministre de l'Intérieur annonce la quasi-destruction de la phalange Okba Ibn Nafaa


Lundi 13 Juillet 2015 modifié le Lundi 13 Juillet 2015 - 02:32




Le ministre tunisien de l'Intérieur Najem Gharssali a annoncé, dimanche soir, que la phalange Okba Ibn Nafaa, affiliée à Al-Qaida au Maghreb Islamique et responsable de l'attentat du musée du Bardo, "a été détruite à 90 pc", suite à la dernière opération sécuritaire dans la région de Gafsa (sud).

L'attaque, menée vendredi dernier dans le mont Ouled Bou Amrane, a permis la liquidation de 5 dirigeants de cette phalange, dont Mourad Gharssali recherché depuis 1994, pour ses ramifications avec les groupes terroristes algériens, s'est réjoui le ministre au cours d'une conférence de presse.

Il s'agit d'un "coup fatal" à la phalange Okba Ibn Nafaa qui cherchait, selon le ministre, à s'implanter dans la région de Gafsa et d'y installer des camps, à l'instar des groupes actifs dans les monts Chaâmbi et Sammam, proches de la frontière algérienne.

Mourad Gharsseli a notamment combattu sous la houlette des chefs algériens d'Al-Qaida, Abdelmalek Dourkdel et Mokhtar Belmokhtar, dans les foyers de tension en Afrique du nord et dans la région du Sahel, a-t-il encore expliqué.

En mars dernier, quelques jours après l'attaque du Bardo (18 mars), les services de sécurité tunisiens ont réussi à éliminer, dans le même gouvernorat de Gafsa, l'émir de la phalange Okba Ibn Nafaâ, l'Algérien Khaled Chaib, alias Lokmane Abu Sakhr, en compagnie de huit de ses lieutenants.

Lundi 13 Juillet 2015 - 02:31





Nouveau commentaire :
Twitter