Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Tunisie : la justice transitionnelle doit passer de la simple indemnisation à la réforme institutionnelle


Mardi 10 Juin 2014 modifié le Mardi 10 Juin 2014 - 17:51




Tunisie : la justice transitionnelle doit passer de la simple indemnisation à la réforme institutionnelle
Les participants la conférence internationale sur l'Instance « Vérité et dignité », organisée au Bardo, ont appelé à l'issue de leurs travaux mieux définir la notion de justice transitionnelle qui selon, eux, doit passer de la simple indemnisation à la poursuite en justice, voire à la réforme institutionnelle.

Ils ont toutefois estimé que l'implication de l'ordre judiciaire à la justice transitionnelle est de nature à ralentir le processus.

Concernant le rôle de la commission de la Vérité dans la lutte contre la dictature, les recommandations ont été axées sur la « gendérisation » de la justice transitionnelle.

Il s'agit de qualifier les femmes en matière des droits de l'homme et de les encourager à témoigner en inventant de nouvelles méthodes pour les auditionner, a-t-on plaidé.

Les participants ont, notamment, appelé dans ce sens, à la création d'une commission sectorielle chargée des violations à l'encontre des femmes qui aura ses représentations dans les régions.

Le rôle de la société civile dans le suivi et le contrôle du travail de l'Instance a également été mis en avant lors de la rencontre.

La conférence internationale sur l'installation de l'Instance « Vérité et dignité » a ouvert ses travaux dans la matinée et a connu la participation de personnalités nationales et internationales, de représentants d'ONG, de membres du gouvernement, de députés et d'experts en justice transitionnelle en provenance de plusieurs pays.

Mardi 10 Juin 2014 - 16:56

Avec TAP




Nouveau commentaire :
Twitter