Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Tunisie: arrestation de deux personnes soupçonnées d'appartenir à AQMI


Dimanche 15 Mai 2011 modifié le Dimanche 15 Mai 2011 - 15:26




Tunisie: arrestation de deux personnes soupçonnées d'appartenir à AQMI
Deux personnes soupçonnées d'appartenir à Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), dont une portait une ceinture d'explosifs et l'autre des grenades, ont été arrêtées dans le sud de la Tunisie, près de la frontière avec la Libye, a annoncé dimanche la télévision publique tunisienne.

Ces deux personnes ont été appréhendées dans la zone de Nekrif, dans la délégation (sous-préfecture) de Remada, selon la chaîne qui a cité son correspondant sur place.

Ces derniers jours, deux Libyens en provenance d'Algérie avaient été arrêtés par les forces de sécurité et de l'armée tunisiennes à Tataouine, chef-lieu de la région frontalière, où des milliers de réfugiés libyens ont afflué depuis le début de l'insurrection contre le régime de Moammar Kadhafi. Ils étaient en possession d'une grenade.

L'agence officielle TAP a confirmé l'arrestation au cours de la nuit de samedi à dimanche vers minuit de deux individus qualifiés de "terroristes" par une unité des gardes frontières tunisiens sur la montagne de Nekrif, à 25km de Remada.

Selon l'agence, l'un est de nationalité libyenne, l'autre algérienne. Au moment de leur interpellation, l'un des hommes a lancé une grenade sur les gardes frontières qui n'a cependant pas explosé, précise la TAP.

D'après une source des services de sécurité citée par l'agence, les deux individus étaient en relation avec les deux jeunes Libyens qui les avaient précédés dans le courant de la semaine.

Tous quatre appartiennent à un réseau terroriste dont les contours devraient être éclaircis ultérieurement, ajoute encore la TAP en se référant à la même source.

Face à ces événements, des renforts en hommes et en matériels militaires, notamment des chars et des véhicules blindés, ont été acheminés depuis samedi par l'armée tunisienne dans la région frontalière de Tataouine, a appris l'Associated Press auprès d'un témoin oculaire, Mohamed Hedia.
Dimanche 15 Mai 2011 - 15:24

Atlasinfo avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter