Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Tunisie : Marzouki critique la monarchie en présence de l’ambassadeur du Maroc


Vendredi 27 Juillet 2012 modifié le Vendredi 27 Juillet 2012 - 21:19




Tunisie : Marzouki critique la monarchie en présence de l’ambassadeur du Maroc
Le président tunisien Moncef Marzouki en s’adressant aux élus de la constituante, a frôlé la crise diplomatique avec le Maroc dont l’ambassadeur Najib Zerouali était parmi l’assistance, lorsqu’il déclara que la monarchie même si elle cohabite avec des valeurs d’égalité, de libertés individuelles et autre droits de l’homme, reste un régime antinomique avec la démocratie.

«A la tête de l’Etat, se retrouve un citoyen qui bénéficie d’un droit dont il est seul dépositaire, il y reste à vie et le transmet à un héritier de son choix sans que le peuple ait son mot à dire » critiquera Marzouki.

Najib Zerouali qui écoutait les paroles incendiaires du président tunisien, s’est fait réagir par l’agence de presse allemande DPA, à qui il a déclaré qu’au Maroc « La monarchie est un patrimoine multiséculaire, les marocains l’adoptent parce qu’elle est proche d’eux et est à leur écoute »

L’ambassadeur ajouta que «la synergie existant entre le trône et le peuple s’est fortement illustrée par la proposition par le Roi et l’adoption par le peuple de la constitution de juillet qui marqua le point de grande interaction, dans le bon sens, entre les institutions du pays et le peuple … Une interaction que nous souhaitons à la Tunisie» conclura malicieusement le diplomate marocain.

Zerouali portait insinuation vraisemblablement au conflit latent, allant s’aggravant entre la présidence de la république tunisienne, supportrice d’un régime présidentiel, style 5ème république française, et le gouvernement islamiste, orientant sa majorité à la constituante, à adopter un régime parlementaire ou les pouvoirs serait détenu par seul le premier ministre.



Vendredi 27 Juillet 2012 - 21:13

emarrakech





1.Posté par RIFI MRE le 30/07/2012 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur MARZOUKI ne maitrise plus rien ni le discours du pouvoir,ni le discours de la diplomatie qui devrait être sa ligne de conduite,même les grandes démocraties dans ce monde ne s'exprime plus à l'égard du royaume du Maroc de telle manière à le provoquer,compte tenu de ses liens avec le Maroc du coté de son paternel on peu lui faire crédit de s'ingérer dans les affaires de la nation à laquelle apprenait son père,mais il faut qu'il sache que la Tunisie et sa révolution n'a rien donné encore au Maghreb,certes il y a eu révolution dans ce pays,amis qui s'est qui en profite c'est les islamistes et les salafiste qui n'ont rein fait pour que la révolution tunisienne soit couronner de succès...
Monsieur MARZOUKI s'exprime comme il est toujours opposant de BEN ALI,ou il ne se rend pas compte des difficultés auxquels ils concourent,les rouages du pouvoir est une chose et l'opposition est une autre,il ferait mieux de s'occuper de la révolution tunisienne qui n'est pas arrivé au bon port parait il,au lieu d'essayer de donner des leçons de politiques à un pays qui est en avance par rapport aux autres pays du Maghreb et sur tous les niveaux,et dans tous les domaines... et le Maroc ne s'arrêtera pas là les chantiers de réformes politiques,économiques,sociaux.... sont en cours et rien ne peut les arrêter....le peuple et les autorités marocaines ont démontré au monde entier qu'on peut faire des changements sans qu'il y eu anarchie.....dès les premières manifestations et contestations apparaissaient intelligentsia marocaine s'est déployée...le Maroc n'a pas de leçons à recevoir des individus qui n'ont rien prouvé ni à la région ni au monde de leurs soi-disant compétences à résoudre les gros problèmes politiques chez eux ou des révolutions sont en cours...

Nouveau commentaire :
Twitter