Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Tunisie : "Ennahda" met en garde contre un risque de manipulation du scrutin


Vendredi 21 Octobre 2011 modifié le Vendredi 21 Octobre 2011 - 20:00

Ennahda est donné favori des intentions de vote des élections de dimanche 23 octobre. Le mercredi 19 octobre, Ennahda a mis en garde contre un "risque de manipulation des résultats" et menacé de faire descendre ses partisans dans la rue en cas de fraude. Après 30 ans d’interdiction, il dit donc clairement aujourd’hui qu’il n’acceptera pas qu’on lui vole une victoire




Le leader du parti islamiste Ennahda, Rachid Ghannouchi, lors d'une conférence de presse, mercredi 19 octobre 2011, à Tunis.
Le leader du parti islamiste Ennahda, Rachid Ghannouchi, lors d'une conférence de presse, mercredi 19 octobre 2011, à Tunis.
Le parti islamique "Ennahda", donné favori du scrutin de dimanche, en Tunisie, a mis en garde contre un "risque de manipulation des résultats".

"Les surprises sont toujours possibles. S'il y a une manipulation, nous rejoindrons les forces et les gardiens de la révolution qui ont fait tomber Ben Ali et les premiers gouvernements (intérimaires)", avait déclaré, mercredi matin, le Président du mouvement, Rached Ghannouchi, lors d'une conférence de presse, à Tunis.

"Nous sommes prêts à diriger un gouvernement d'union nationale, si le peuple tunisien nous accorde sa confiance", a, en outre, indiqué Ghannouchi, qui plaide pour l'instauration d'un régime parlementaire.

"Ennahda" avait, jusqu'à présent, cherché à rassurer: il s'est réclamé du modèle de l'AKP turc, a affirmé qu'il ne voulait pas imposer la charia (loi coranique) et le port du voile, ni interdire le bikini et ne permettra pas la polygamie.
Vendredi 21 Octobre 2011 - 13:41

Atlasinfo avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter