Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Tuerie de l'école juive: similitudes avec les meurtres de paras de confession musulmane


Lundi 19 Mars 2012 modifié le Lundi 19 Mars 2012 - 17:31

Y a-t-il un lien entre la tuerie lundi matin devant une école juive de Toulouse et les meurtres des militaires d'origine maghrébine la semaine dernière ? Nicolas Sarkozy, qui a immédiatement décidé de se rendre à Toulouse, a en tout cas affirmé qu'il y avait "quelques similitudes" entre les deux affaires. "Il y a quelques similitudes mais c'est beaucoup trop tôt pour dire si ce lien est véritable ou pas. Seules la police et la justice nous diront les conséquences qu'il y a à en tirer". Le procureur confirme ces similitudes dans le mode opératoire, de même que le ministre de l'Intérieur Claude Guéant, lui aussi attendu sur place.




Tuerie de l'école juive: similitudes avec les meurtres de paras de confession musulmane
Il existe des éléments qui justifient qu'on se pose très sérieusement la question d'un lien" entre la fusillade ayant fait quatre morts, dont trois enfants, et un blessé grave devant un établissement juif de Toulouse et les assassinats de parachutistes de la semaine dernière, a indiqué lundi le procureur de la République.

Le tueur du collège-lycée Ozar Hatorah de Toulouse était muni de deux armes, dont une de même calibre 11.43 que celle utilisée contre les parachutistes, à Toulouse, le 11 mars, et à Montauban. Selon le procureur, présent sur les lieux de la fusillade, l'homme se serait déplacé "à moto ou en scooter". De leur côté, des témoins ont décrit un puissant scooter mais divergent sur la couleur de celui-ci, noir et blanc selon les uns, noir selon d'autres.

Le tueur "a tiré sur tout ce qu'il y avait en face de lui"

Le procureur a indiqué que le tueur de la fusillade du collège-lycée Ozar Hatorah "a tiré sur tout ce qu'il y avait en face de lui, enfants et adultes, et des enfants ont été poursuivis à l'intérieur de l'école". Un même sang-froid qui avait marqué les témoins de l'assassinat des deux parachutistes.

Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, qui devrait accompagner le président Nicolas Sarkozy, a préconisé "une étroite surveillance" autour des établissement scolaires juifs. François Hollande sont attendus sur place.

Lundi 19 Mars 2012 - 12:41





Nouveau commentaire :
Twitter