Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 







Trump souligne que "quelque chose pourrait se passer concernant l'accord de Paris" sur le climat


Jeudi 13 Juillet 2017 modifié le Vendredi 14 Juillet 2017 - 08:54




Trump souligne que "quelque chose pourrait se passer concernant l'accord de Paris" sur le climat
Le président américain Donald Trump a souligné jeudi que "quelque chose pourrait se passer concernant l'Accord de Paris" sur le climat, lors d'une conférence de presse avec son homologue français Emmanuel Macron" dans la capitale française.

"Quelque chose pourrait se passer concernant l'accord de Paris", a-t-il dit, après avoir annoncé, il y a plus d'un mois, le retrait des Etats-Unis de cet accord signé en 2015.

De son côté, le chef de l’Etat français a admis qu’il a un désaccord avec le président américain sur la lecture qu’ils ont de cet accord et de son importance, relevant toutefois que ceci ne doit pas empêcher d'avancer ensemble.

"Je respecte la décision du président Trump. Il va ainsi mener la réflexion et le travail qui conviennent et qui correspondent à ses engagements de campagne. Pour ma part, je reste attaché à l'accord de Paris et à la volonté qui est la mienne de poursuivre le cadre de cet accord et de pouvoir procéder étape par étape à ce qui est prévu par cet accord", a-t-il souligné.

Sur un autre registre, le président français a indiqué que les positions de Paris et de Washington sont parfaitement alignées en matière de lutte contre le terrorisme, affirmant que "notre action et coopération" sera renforcée sur Internet pour lutter contre la propagande".

Concernant le conflit syrien, Donald Trump a estimé que le cessez-le-feu dans ce pays prouve l'utilité du "dialogue" avec le président russe Vladimir Poutine la semaine dernière pendant le G20.

"Grâce au dialogue, nous avons pu obtenir un cessez-le-feu (dans le sud du pays). Il va durer un moment et franchement nous travaillons à un second cessez-le-feu dans une partie très difficile de la Syrie", a-t-il dit.

Le président américain a entamé ce jeudi une visite de deux jours en France, qui intervient dans le cadre de la célébration du centenaire de l’entrée de l’armée américaine dans la Première Guerre mondiale.

Après la cérémonie militaire aux invalides, les deux dirigeants ont eu un entretien à l’Elysée.

Vendredi matin, Donald Trump sera l’invité d’honneur du traditionnel défilé militaire du 14 juillet auquel prendront part quelque 200 militaires américains .

Jeudi 13 Juillet 2017 - 23:16





Nouveau commentaire :
Twitter