Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Troisième Conférence ministérielle à Paris de l’Union pour la Méditerranée sur le renforcement du rôle des femmes dans la société


Jeudi 12 Septembre 2013 modifié le Jeudi 12 Septembre 2013 - 21:33

La troisième conférence ministérielle sur le renforcement du rôle des femmes dans la société a été tenue les 11 et 12 septembre 2013 à Paris, en France. La conférence a rassemblé des ministres des 43 États membres de l’Union pour la Méditerranée (UpM).




Le secrétaire général de l'UpM et les deux ministres française et jordanienne
Le secrétaire général de l'UpM et les deux ministres française et jordanienne
La troisième Conférence ministérielle sur le renforcement du rôle des femmes dans la société a été présidée par la coprésidence de l’Union pour la Méditerranée : le Service européen pour l'action extérieure et le Royaume hachémite de Jordanie. Elle a été accueillie par Najat Vallaud-Belkacem, la ministre des Droits des femmes de la République française.

Faisant suite aux conférences ministérielles de Marrakech de 2009 et d’Istanbul de 2006 sur le renforcement du rôle des femmes dans la société, la conférence ministérielle de Paris a pour objectif de soutenir davantage les femmes et les jeunes filles de la région euro-méditerranéenne dans leur quête d’autonomie et d’égalité. Reconnaissant le rôle important joué par les femmes en ce qui concerne les changements continus intervenus dans la région, les ministres ont en effet l’intention de contribuer à renforcer leur participation aux développements locaux, politiques, économiques, civils et sociaux. La conférence de Paris devrait contribuer à obtenir des changements d’attitude et de comportement envers les femmes et les jeunes filles de la région et condamne fortement toutes les formes de violence et de discrimination à leur encontre.

APPEL AUX PROJETS

En vue de renforcer l’émancipation des femmes et des jeunes filles de la région par le biais de projets tangibles et concrets, les organisations de la société civile, les autorités locales, régionales et nationales et tous les intervenants intéressés ont été invités à soumettre au Secrétariat de l’Union pour la Méditerranée des propositions de projet répondant aux trois priorités principales de la Conférence ministérielle de Paris :
1. L’égalité des droits entre les femmes et les hommes dans toutes les sphères de la vie (politique, économique, civile et sociale) ;
2. La lutte contre toutes les formes de violence et de discrimination à l’encontre des femmes et des jeunes filles ;
3. L’évolution des mentalités et des comportements, afin de promouvoir l’égalité femmes-hommes non seulement en ce qui concerne les droits, mais aussi dans la réalité.

Les propositions de projet seront évaluées par le Secrétariat de l’Union pour la Méditerranée, indique un communiqué de l'UpM.

L’Union pour la Méditerranée (UpM) est une institution méditerranéenne unique rassemblant 43 pays (28 membres de l’UE et 15 pays du sud et de l’est de la Méditerranée). Elle constitue une plateforme de dialogue politique, de coordination et de recherche de consensus.

Le Secrétariat de l’Union pour la Méditerranée, établi à Barcelone en 2010, est chargé de la mise en œuvre de projets de coopération régionale et d’initiatives dans des domaines tels que l’énergie, l’environnement, l’enseignement, le transport, le développement économique et les affaires sociales. Le secrétariat travaille en étroite collaboration avec les gouvernements et un réseau actif de partenaires euro-méditerranéens pour assister les promoteurs de projets tout au long du cycle du projet : de l’assistance technique à la mise en œuvre du projet, dont notamment la planification financière et la collecte de fonds.



Jeudi 12 Septembre 2013 - 21:23





Nouveau commentaire :
Twitter