Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Trois millions de chômeurs en France


Mercredi 26 Septembre 2012 modifié le Jeudi 27 Septembre 2012 - 00:35




Trois millions de chômeurs en France
Le nombre de chômeurs a dépassé trois millions en août en France, a confirmé mercredi le ministre du travail, Michel Sapin, sur France 2.

Le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité s'est monté à 3.011.000, soit une augmentation de 23.900 personnes (+0,8% sur un mois).

"C'est mauvais, c'est forcément mauvais. J'ai d'ailleurs dit au cours de ces dernières semaines que, au rythme qui était déjà acquis dans l'été, je m'attends bien entendu à ce que le chiffre (...) de trois millions de chômeurs en France sera dépassé", a-t-il déclaré.

"Face à ce dur constat, le gouvernement est déterminé à mettre en oeuvre au plus vite" ses réformes, a affirmé Michel Sapin, évoquant la signature des premiers emplois d'avenir (des emplois associatifs ou publics destinés aux jeunes peu qualifiés) "dès le mois de novembre".

Le gouvernement compte aussi sur la négociation à venir entre les partenaires sociaux sur le marché du travail pour mieux sécuriser à la fois les salariés et les entreprises en cas de coup dur.

Si Michel Sapin avait de nouveau jugé mardi jugé "atteignable" l'engagement du Président "d'inverser la courbe du chô mage en un an", les experts restent quant à eux sceptiques.

Selon Marion Cochard, de l'OFCE, "il faut 0,9 ou 1% de croissance pour stabiliser l'emploi, et 1,5% pour faire baisser le chô mage". "Or on sera autour de zéro cette année, et 0,3% en 2013, donc la situation devrait continuer à se dégrader pendant encore une bonne année, les mesures du gouvernement ne permettant pas de compenser ce qui va se passer dans le secteur marchand", juge l'économiste.

Les chiffres les plus inquiétants concernent les chô meurs de longue durée inscrits depuis plus de 3 ans: ils étaient plus de 475.000 en août, soit une hausse de 21,6% sur un an.

La hausse est toujours particulièrement marquée chez les seniors (plus de 50 ans): +1,7% sur un mois, +16,9% sur un an.

Chez les jeunes de moins de 25 ans, l'augmentation est inférieure à la moyenne (0,7% sur un mois). Cela s'explique notamment pas le fait que beaucoup d'entre eux, n'ayant droit à aucune indemnité, ne s'inscrivent pas dans les agences de l'emploi, et que d'autres retardent leur entrée dans la vie active.

"Mais dans cette crise, plus que lors des précédentes, les principales victimes sont les jeunes", estime Marion Cochard.

Le secrétaire général de l'UMP (droite) Jean-François Copé a lui accusé François Hollande d'aller "en sens inverse" des solutions. Selon lui, "les pays qui parviennent à contenir le chô mage utilisent tous comme priorité absolue les outils de compétitivité".

Par ailleurs l'indicateur du moral des ménages, publié également mercredi a perdu deux points en août par rapport à juillet, en raison notamment d'un très fort pessimisme sur le niveau de vie futur et la hausse du chô mage.


Mercredi 26 Septembre 2012 - 08:39





Nouveau commentaire :
Twitter