Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Très critiqué, le Premier ministre irakien Maliki ne veut pas renoncer à un troisième mandat


Lundi 11 Août 2014 modifié le Lundi 11 Août 2014 - 09:17




Le Premier ministre irakien, le chiite Nouri al Maliki a déclaré qu'il ne renoncerait pas à tenter un troisième mandat et a accusé le président irakien de violer la constitution lors d'un discours musclé retransmis à la télévision.

Le dirigeant chiite, critiqué de toutes parts pour son autoritarisme et son sectarisme, a jusqu'ici fait la sourde oreille face aux appels à la démission lancés par les sunnites, les Kurdes, certains de ses alliés chiites et de l'Iran pour laisser la place à une figure plus consensuelle susceptible d'unir les Irakiens face aux djihadistes de l'Etat islamique.

Des membres des forces spéciales irakiennes loyales à Nouri al Maliki se sont déployés dimanche soir dans des secteurs stratégiques de Bagdad, a annoncé la police irakienne.

Lundi 11 Août 2014 - 09:13





Nouveau commentaire :
Twitter