Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Treize terroristes de Daech tués dans un bombardement de l’armée turque


Mercredi 27 Avril 2016 modifié le Mercredi 27 Avril 2016 - 16:16

Treize membre de l’organisation "état islamique" (Daech), qui se trouvaient dans un bâtiment de trois étages, bombardé mardi par les forces armées turques, ont été tués et près de 150 roquettes de type Katioucha ont été détruites, indique un communiqué du commandement de l'Etat-major de l'armée turque, publié mercredi.




Les Forces armées turques ont éliminé, mardi, onze autres terroristes de Daech qui préparaient une attaque contre la province de Kilis à la frontière turco-syrienne, ajoute la même source, précisant que l’opération a été menée après analyse des images prises par des drones qui montrent deux rampes de lancement de roquettes, l'une à douze kilomètres de la frontière, et l'autre à 26 kilomètres de Kilis (sud-est).

Préoccupée des attaques de plus en plus fréquentes de l'EI sur son territoire, la Turquie a annoncé mardi son intention de déployer des batteries américaines de missiles antimissiles à sa frontière avec la Syrie, en accord avec les Etats-Unis.

"Nous avons trouvé un accord pour déployer du côté turc de la frontière des (missiles antimissiles) HIMARS (High Mobility Artillery Rocket System)", a indiqué le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu au journal Habertürk de mardi.

Une quarantaine de roquettes tirées depuis des zones en Syrie tenues par l'EI, selon le gouvernement turc, se sont abattues cette année sur Kilis, causant la mort d'au moins 17 civils.

Dimanche, une salve de roquettes a fait deux morts et 25 blessés dans cette ville qui accueille de nombreux réfugiés syriens, dont les habitants vivent sous la peur de nouvelles attaques.

Les batteries HIMARS peuvent être positionnées à différents emplacements grâce à leur mobilité et sont de ce fait très efficaces grâce à une porte de 90 km contre 40 km pour l'artillerie turque qui pilonne régulièrement les positions des jihadistes après chaque attaque visant le sol turc.
Mercredi 27 Avril 2016 - 16:16

Atlasinfo (avec MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter