Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




"Tous voilés" pour dire leur ras-le-bol d'un débat sans fin


Samedi 9 Avril 2016 modifié le Samedi 9 Avril 2016 - 15:35

Après les réactions politiques hostiles au voile, des dizaines d'internautes se photographient la tête couverte d'un foulard en signe de solidarité.




"Tous voilés" pour dire leur ras-le-bol d'un débat sans fin
Ras-le-bol". Après les réactions politiques hostiles au lancement de modes "islamiques" par de grandes marques et plus généralement au voile, qui se sont emballées jusqu'à occuper tout le débat public, des dizaines d'internautes de toutes confessions publient sur les réseaux sociaux, en signe de soutien, des photos d'eux portant le foulard, sous le hashtag #TousVoilés.

A l'origine de ce mouvement : les propos de la ministre des droits des Femmes, Laurence Rossignol critiquant le lancement de collections "islamiques" par des marques de prêt-à-porter et comparant les femmes qui les portent avec les soi-disant "nègres" américains pro-esclavage.

Le premier ministre Manuel Valls a renchéri en affirmant que la question de l'interdiction du port du voile à l'université était "posée", alors que celui-ci signifie selon lui un "asservissement de la femme".

La philosophe Elizabeth Badinter a quant à elle appelé au boycott de ces enseignes, considérant qu'on ne peut se considérer féministe et défendre le port du voile.

Enfin la sénatrice écologiste Esther Benbassa a considéré que le voile n'est "pas plus aliénant que la minijupe" dans une tribune publiée sur "Libération". Le "voile bashing" va bon train.

Refus de l'hystérisation du débat

Face à cette "foire d'empoigne de la laïcité", Nadir Dendoune, journaliste et écrivain engagé - qui souhaite toutefois "ne pas se faire mousser" -, a lancé mercredi 6 avril une mobilisation autour du mot d’ordre "tous voilés", appelant à se photographier avec un hijab pour montrer son soutien aux femmes voilées et son refus de l'hystérisation du débat.

L'initiative a d'abord été lancée sur Facebook.

Le mouvement invite toute personne, homme ou femme, à se prendre en photo la tête recouverte d'un voile et à envoyer le cliché à tousvoiles@gmail.com ou à le publier sur les réseaux sociaux sous le hashtag #TousVoilés. Une page Facebook a également été créée.


"Marre que Valls and co pointent du doigt les femmes voilées, les arabes et l'Islam, comme boucs émissaires pour cacher leurs échecs et leurs magouilles !" Noëlle (Crédits photos : "Tous voilés")


"Une haine qui grandit sans cesse"

Le mouvement 'Tous voilés' initié un peu pas hasard il y a 48 heures sur Facebook connaît un énorme succès. C'est la preuve que les Français (toutes origines, toutes les classes sociales confondues) ne sont pas si dupes que ça. Qu'ils sont nombreux à en avoir ras le casque qu'on se serve des 'nanas voilées' pour faire diversion et alimenter une haine qui grandit sans cesse", écrit l'instigateur du mouvement.

"Nous avons reçu des milliers de photos : des jeunes, des moins jeunes, des femmes, des hommes, des athées, des croyants, des Juifs, des musulmans, des Cathos, des hétéros, des homosexuels... Une belle variété de gens qui fait la richesse de ce pays : n'en déplaise aux fachos."

"Big up à tous ceux qui en ont ras le casque qu'on marginalise ces nanas, juste parce qu'elles portent un foulard sur leur tête. J'en profite ici pour dire que je ne répondrai à aucune interview [...]. Les questions, posez les aux femmes qui portent un voile, à ces filles à qui on donne quasiment jamais la parole, alors qu'elles sont les principales concernées. Cette histoire de 'voile ou pas voile' me fait penser à une citation de Saint-Exupéry : 'Si tu diffères de moi, frère (soeur), loin de me léser tu m'enrichis...'"
"Tous voilés" pour dire leur ras-le-bol d'un débat sans fin

Samedi 9 Avril 2016 - 10:38

Source L'Obs




Nouveau commentaire :
Twitter