Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Terrorisme : la Belgique demande l’aide du Maroc


Lundi 23 Novembre 2015 modifié le Mercredi 25 Novembre 2015 - 21:19

Le gouvernement belge a demandé au Maroc une collaboration étroite et poussée en matière de renseignements et de sécurité après les derniers attentats à Paris, indique lundi un communiqué du ministère de l'Intérieur.




Cette demande fait suite à une communication téléphonique du Roi Philippe de Belgique au Roi Mohammed VI. «Suite à la communication téléphonique de Sa Majesté le Roi Philippe de Belgique à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu l’Assiste, exprimant la demande du Gouvernement belge au Royaume du Maroc pour une collaboration étroite et poussée en matière de renseignements et de sécurité, après les derniers attentats à Paris», souligne le communiqué.

Le ministre marocain de l’Intérieur a eu un entretien avec le vice- Premier ministre et ministre de l’Intérieur belge « pour la mise en œuvre concrète et immédiate de cette demande à l’instar de la collaboration existante avec la France », souligne le communiqué.

« De leur côté, le Directeur Général de la DGST et le Directeur Général de la DGED se sont également entretenus avec leurs homologues belges dans le même objectif », ajoute-t-on de même source.

Depuis samedi, Cinq individus ont été interpellés lundi matin lors de nouvelles perquisitions menées par les forces belges de sécurité dans les régions de Bruxelles et de Liège, ont annoncé les procureurs fédéraux.

Ces interpellations portent à 21 le nombre total d'arrestations effectuées par les forces belges de sécurité depuis dimanche soir dans le cadre des opérations antiterroristes déclenchées en relation avec les attaques du 13 novembre à Paris et Saint-Denis

Le président français François Hollande avait remercié vendredi le Roi Mohammed VI pour "l'assistance efficace" apportée par le Maroc à la suite des attentats de Paris le 13 novembre, avait indiqué la présidence française à l'issue d'un entretien d'une heure à Paris entre les deux dirigeants.

Cinq personnes ont été interpellées lundi matin à l'occasion de nouvelles opérations antiterroristes dans la région de Bruxelles et de Liège (sud-est de la Belgique), ce qui porte à 21 le nombre total d'arrestations depuis dimanche soir, a annoncé le parquet fédéral.

"Dans le cadre de l'opération menée hier (dimanche) soir, cinq perquisitions supplémentaires ont été effectuées ce matin en région bruxelloise et deux en région liégeoise. Cinq personnes ont été privées de liberté lors de ces perquisitions", a indiqué le parquet dans un communiqué.

"Au total, 21 personnes ont donc été privées de liberté depuis hier et sont actuellement entendues par les services de police", a précisé le parquet, sans dire si Salah Abdeslam, le suspect-clé des attentats de Paris traqué depuis dix jours par les polices belge et française, en faisait partie.

A l'issue d'opérations de grande ampleur dimanche soir à Bruxelles et Charleroi (sud), la police avait procédé à 16 interpellations, mais sans mettre la main sur Salah Abdeslam et sans trouver ni armes ni explosifs au cours de la vingtaine de perquisitions conduites à cette occasion.

Lundi 23 Novembre 2015 - 17:45

Par Hasna Daoudi




Nouveau commentaire :
Twitter