Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Tempête de neige au Proche-Orien, une vague de froid historique


Samedi 14 Décembre 2013 modifié le Samedi 14 Décembre 2013 - 22:50

Une tempête de neige a frappé vendredi une partie du Proche-Orient, notamment le nord du Caire, le Sinaï, Al Qods occupée et la bande de Gaza et également touché des centaines de milliers de réfugiés ayant fui le conflit en Syrie.




Dans le Sinaï égyptien, la région montagneuse de Sainte-Catherine était enveloppée dans une couche de plusieurs centimètres de neige.

Ali Abdelazim, de la direction générale de la météorologie a indiqué que les banlieues du Caire étaient également sous la neige : "ce qui n'est pas arrivé depuis de longues années", a-t-il dit.

Un habitant de Medinati, une ville nouvelle située au nord-est du Caire était surpris de voir son jardin couvert de neige. "C'est la première fois de ma vie que je vois cela", a-t-il ajouté.

A Alexandrie, des chutes de neige faibles ont également été enregistrées. Le port de la ville a été est fermé pour la troisième journée consécutive en raison des vents violents

A Al Qods, la couche de neige mesurait une quarantaine de centimètres. Après une brève accalmie survenue vendredi, les chutes de neige ont repris avec plus de force et devaient continuer à tomber samedi. Depuis jeudi, les écoles étaient fermées et une bonne majorité des routes étaient coupées.

Sur la bande de Gaza, des pluies diluviennes se sont abattues, acculant la population à quitter ses habitations à bord de barques.

D'après l'agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés palestiniens (Unrwa), des dizaines de familles ont dû être évacuées de leurs maisons inondées dans le nord de ce territoire surpeuplé et déshérité.

Suite à une demande de l'ONU, le point de passage de Kerem Shalom a été ouvert afin de laisser entrer dans l'enclave palestinienne des conteneurs de gaz pour le chauffage et quatre pompes à eaux destinées aux zones inondées.

Des chutes de neige ont couvert les villes palestiniennes de Ramallah et Bethléem.

En Syrie, à Alep et à Rastane, un nourrisson et un enfant sont décédés, jeudi, suite à une hypothermie, selon la Coalition de l'opposition.

Vendredi, Damas était recouverte d'un manteau de neige, ainsi que la ville de Hara située dans le sud de la Syrie, dont les quartiers rebelles sont assiégés par les forces du régime : "Avec le siège, aucune nourriture et aucun fioul ne peut parvenir jusqu'à nous et cela fait longtemps que l'électricité est coupée", a déploré un militant, Abou Anas, ajoutant que le pire étant pour les enfants et les personnes âgées qui supportent moins bien le froid", a-t-il ajouté.

En Jordanie, la direction de la sûreté générale a adressé un appel aux habitants pour qu'ils quittent leurs domiciles que s'"il y a une urgence". A Amman, la plupart des rues d'Amman étaient "quasi fermées à cause de la neige".

En province, la circulation était fermée dans plusieurs grandes avenues.

En Irak, le premier envoi par avion d'une aide de l'ONU depuis la région autonome du Kurdistan à destination des déplacés syriens dans les région kurdes de Syrie a été à nouveau reporté à cause du mauvais temps.

En Iran, le chef du Croissant rouge iranien Mahmoud Mozafar, cité vendredi par l'agence ISNA a indiqué qu'environ 6.600 personnes bloquées par les importantes chutes de neige et les vents violents ont dû être secourues depuis jeudi.
Samedi 14 Décembre 2013 - 08:12

Avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter