Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Tayeb Saddiki s'est illustré comme l'un des pionniers fondateurs du théâtre populaire et imaginatif (Jack Lang)


Samedi 6 Février 2016 modifié le Dimanche 7 Février 2016 - 11:41

Le grand dramaturge marocain Tayeb Saddiki, décédé vendredi soir à Casablanca à l'âge de 79 ans, s'est illustré comme l'un des pionniers fondateurs du théâtre populaire et imaginatif, a affirmé le président de l'Institut du Monde Arabe, Jack Lang.




Jack Lang
Jack Lang
Feu Saddiki était "le symbole, l'icône et l'incarnation" du théâtre marocain, a souligné l'ancien ministre français de la culture dans une déclaration à la MAP, notant que le défunt avait "un sens aigu et raffiné" du théâtre.

Il était également un fabuleux acteur sur le plateau et dans la vie et a représenté le théâtre marocain aussi bien au Maroc que dans de nombreux pays notamment au Maghreb et en France, a relevé M. Lang, rappelant que Tayeb Saddiki était à la fois écrivain de théâtre, metteur en scène, acteur et un très grand directeur de théâtre. "Ce qu'il a entrepris dans plusieurs villes du Maroc laissera des traces belles et solides", a souligné M. Lang, notant qu'il avait d'autres talents dont la calligraphie. Feu Saddiki était un homme cultivé intellectuel et populaire, adoré et respecté, a-t-il dit, notant qu'"il représente quelque chose de très fort dans la vie culturelle et artistique du Maroc".

Natif d'Essaouira, Feu Tayeb Saddiki est considéré comme un des grands dramaturges du monde arabe. Son théâtre concilie les formes traditionnelles et les exigences contemporaines. Auteur de plusieurs dizaines d'adaptations de pièces étrangères, pièces originales ou écrites en collaboration, il met en scène aussi autant de pièces de théâtre, dont la plus célèbre, Al Haraz. Dans cet itinéraire artistique aussi riche que varié, Saddiki révèlera aussi ses talents de plasticien, de calligraphe, de cinéaste et de chroniqueur.
Samedi 6 Février 2016 - 22:03

Atlasinfo avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter