Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




"Tariqa tijane, voie muhammadienne", un nouvel ouvrage sur la confrérie tijaniya au Sénégal


Mardi 12 Juillet 2011 modifié le Mercredi 13 Juillet 2011 - 09:36

Le journaliste et écrivain sénégalais Malal Ndiaye vient de publier un nouvel ouvrage intitulé "La Tariqa tijane, voie muhammadienne", une mouture de ses précédents écrits sur la confrérie où il entend perfectionner sa découverte du "sens profond de cette voie soufie" qui rayonne sur de vastes contrées de l'Afrique de l'Ouest.




"Tariqa tijane, voie muhammadienne", un nouvel ouvrage sur la confrérie tijaniya au Sénégal
Mouture de ses précédents ouvrages "L'Esprit de la Lettre" et "La Tijaniya en questions", ce nouveau livre présente une synthèse, remaniée dans le fond et dans la forme, et une collecte studieuse d'informations et idées phares dans divers écrits sur la tariqa.

Dans ce livre, publié chez Afrique Challenge Editions, Ndiaye fait usage du "commentaire analogique des textes sacrés", c'est-à-dire l'interprétation mystique de leur sens littéral selon une approche inédite dans la littérature islamique.

"La tradition rapporte que le premier grand représentant de cette Ecole dans l'approche de la compréhension des textes sacrés serait Philon d'Alexandrie, un penseur du premier siècle de l'ère chrétienne", écrit Malal Ndiaye dans le préambule de son ouvrage.

"Philon, familiarisé à la lecture des textes bibliques et à celle de la philosophie grecque, a élaboré une herméneutique symbolique et mystique des Ecritures (découverte de leur sens profond et caché par intuition spirituelle) qui a fécondé très tôt l'exégèse chrétienne elle-même", explique l'auteur.

Dans la préface de l'ouvrage, Sidi Mohamed Abd Raouf Riyahi, Cheikh de la Zaouïa de Sidi Brahim Riyahi à Tunis, souligne que "le travail de Malal Ndiaye apparaît comme le prolongement de l'oeuvre de grands précurseurs, ces illustres savants et érudits de l'Afrique subsaharienne, auteurs de grands ouvrages de référence sur la voie soufie tijane, tels Hadj Omar Tall, Hadj Malick Sy, Hadj Abass Sall, Cheikh Muhammad Hâfiz Chinguitî, Hadj Abdel Aziz Sy, ou encore Hadj Brahim Niasse".

"En s'adressant par ces écrits à la communauté non arabophone, le Cheikh Malal Ndiaye met véritablement le savoir et la connaissance à la portée du plus grand nombre", écrit-il, relevant que la forme éditoriale choisie dans cet ouvrage dénote "une grande pédagogie, et surtout son grand désir de partage, doublé du souci d'être utile pour la communauté des fidèles".

En fin d'ouvrage, Malal Ndiaye met à la disposition de ses lecteurs une sorte de guide de pratiques auxquelles "l'adepte, accompli et désireux de se réaliser spirituellement en empruntant la voie de la Tijaniyya, doit se soumettre, notamment l'observance d'un certain nombre de conditions qui déterminent, d'une part, l'affiliation à cette voie et, d'autre part, le maintien dans celle-ci".

L'auteur traite particulièrement de l'acte d'affiliation à la confrérie soufie qui se fait auprès d'un Mouqaddam, un maître légalement investi de la compétence de remettre le "wird" aux nouveaux initiés de la Tariqa qui compte désormais des millions d'adeptes au Sénégal et dans divers pays d'Afrique de l'Ouest.




Mardi 12 Juillet 2011 - 23:00

Avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter