Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Tanzanie: sept personnes accusées de sorcellerie brûlées vives


Vendredi 10 Octobre 2014 modifié le Vendredi 10 Octobre 2014 - 22:44

Sept personnes ont été brûlées vives et une vingtaine de maisons incendiées dans l'ouest de la Tanzanie par une foule de villageois accusant les victimes de sorcellerie, a annoncé la police tanzanienne vendredi.




Tanzanie: sept personnes accusées de sorcellerie brûlées vives
Le chef de la police pour la région de Kigoma, Jafari Mohamed, a précisé à l'AFP que 23 personnes avaient été arrêtées, dont des chefs traditionnels et un sorcier-guérisseur. "Ils doivent comparaître (vendredi) pour des chefs d'accusation de meurtres", a précisé le responsable policier de cette région frontalière du Burundi.

Le lynchage s'est déroulé lundi soir dans le village reculé de Murufiti, dans le département de Kasulu, à environ 1.200 km à l'ouest de Dar es Salaam, la capitale économique tanzanienne.

Les victimes "ont été attaquées et brûlées vives par une foule de villageois qui les accusaient de pratiquer la sorcellerie", a expliqué à l'AFP Jafari Mohamed, précisant que cinq des victimes avaient plus de 60 ans et les deux autres étaient quadragénaire et quinquagénaire.

En 2012, une ONG tanzanienne le Centre juridique et des droits de l’Homme (LHRC) avait estimé qu’environ 3 000 personnes accusées de sorcellerie, surtout des femmes âgées, avaient été lynchées entre 2005 et 2011 en Tanzanie. L’ONG expliquait que des croyances populaires font des yeux rougis un signe de sorcellerie, alors que selon elle, le phénomène est surtout provoqué par une irritation des yeux de femmes contraintes de cuisiner en utilisant de la bouse de vache comme combustible.
Vendredi 10 Octobre 2014 - 14:01

Atlasinfo avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter