Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Syrie: les observateurs arabes n'ont pas pu apprécier la réalité de la situation à Homs (Paris)


Mercredi 28 Décembre 2011 modifié le Mercredi 28 Décembre 2011 - 17:17




Syrie: les observateurs arabes n'ont pas pu apprécier la réalité de la situation à Homs (Paris)
Les observateurs de la Ligue arabe "sont restés trop peu de temps à Homs pour pouvoir apprécier la réalité de la situation", a déclaré mercredi le ministère français des Affaires étrangères

"Quelques observateurs de la Ligue arabe ont pu être brièvement présents hier (mardi) à Homs. Leur présence n’a pas empêché la poursuite de la répression sanglante dans cette ville, où des manifestations importantes ont été violemment réprimées, faisant une dizaine de morts", a indiqué Bernard Valero, porte-parole du ministère, lors d'un point de presse.

Cette déclaration intervient alors que le chef des observateurs de la Ligue arabe, le général soudanais Moustafa Dabi, a qualifié mercredi la situation de "rassurante" à Homs.

"La brièveté de leur séjour n'a pu leur permettre d'apprécier la réalité de la situation prévalant à Homs. Les observateurs de la Ligue arabe doivent pouvoir retourner sans délai dans cette ville martyre, y circuler partout librement et y avoir tous les contacts nécessaires avec les populations", a poursuivi Bernard Valero.

"Habituée aux manœuvres dilatoires du régime de Damas, la communauté internationale sera vigilante face à toute tentative de dissimulation ou de manipulation", a dit M. Valero, avant d'ajouter: "Nous renouvelons notre soutien à la mise en œuvre du plan de la Ligue arabe dans toutes ses composantes".

Pour Paris, "La communauté internationale sera rassurée lorsque la violence aura cessé, lorsque l'armée aura regagné ses casernes, lorsque les prisonniers politiques seront libérés et lorsque les journalistes étrangers recevront des visas pour aller en Syrie".

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), 20 civils ont été tués mardi par les forces de sécurité, dont 8 à Homs.

Cinquante observateurs de la Ligue arabe ont débuté mardi leur mission en Syrie en se rendant à Homs, où quelque 70.000 personnes ont manifesté au lendemain de la mort de plus de 30 civils tués dans cette ville par les forces de l'ordre, selon des militants.

Les observateurs vont se déployer dès mercredi soir à Deraa (sud), Idleb et Hama (nord), trois autres bastions de la contestation, ainsi qu'autour de Damas.

Mercredi 28 Décembre 2011 - 13:28





Nouveau commentaire :
Twitter