Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Syrie: les négociations de paix doivent reprendre le plus vite possible, selon Paris


Lundi 9 Mai 2016 modifié le Lundi 9 Mai 2016 - 20:45

Les négociations de paix intersyriennes doivent reprendre "le plus rapidement possible", accompagnées de garanties sur le maintien de la trêve, a déclaré lundi le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault, à l'issue d'une réunion à Paris d'une dizaine de pays soutenant l'opposition.




"Nous exprimons la volonté que les négociations reprennent le plus rapidement possible", a-t-il dit en réclamant des "garanties concrètes sur le maintien de la trêve" et l'accès de l'aide humanitaire sur le terrain.

"La crise syrienne est à un moment critique et nous devons dédoubler nos forces pour réanimer le processus de paix", suspendu fin avril à Genève sans avancée notable, a-t-il dit.

Dans ce but, une réunion du groupe de soutien international à la Syrie (GISS), comprenant 17 pays soutenant le régime syrien (Iran, Russie) et l'opposition "devrait se tenir la semaine prochaine à Vienne", a ajouté M. Ayrault.

Il a accusé le régime de Damas d'être à l'origine de "nombreuses violations de la trêve", de "bloquer les convois humanitaires", et de "n'avoir montré aucune volonté d'avancer" lors des négociations de Genève.

Alors que quelques heures auparavant Moscou et Washington, qui pilotent le dossier syrien, s'étaient engagés à "redoubler d'effort" pour aboutir à un règlement politique et étendre le cessez-le-feu, M. Ayrault a salué "une déclaration positive".

"Nous souhaitons qu'elle soit mise en oeuvre. Il ne faut pas que ce soit une déclaration de plus", a-t-il cependant ajouté. La réunion de Paris réunissait les ministres des Affaires étrangères d'Allemagne, d'Arabie Saoudite, des Emirats Arabes Unis, des Etats-Unis, d'Italie, du Qatar, de Turquie, de l'UE, ainsi que des représentants de la Jordanie et du Royaume Uni.

Lundi 9 Mai 2016 - 20:44

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter