Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Syrie : le Maroc attaché à un règlement politique pour une sortie de crise (Youssef Amrani)


Mardi 7 Août 2012 modifié le Mercredi 8 Août 2012 - 11:20




Syrie : le Maroc attaché à un règlement politique pour une sortie de crise (Youssef Amrani)
Le Maroc est attaché à un règlement politique pour une sortie de crise en Syrie à travers une "véritable transition démocratique", a affirmé mardi le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Youssef Amrani qui estime nécessaire d'accentuer la pression sur le régime de Damas.

"Nous examinons avec nos partenaires les possibilités de sortie de crise en Syrie par voie d'un règlement politique garantissant une véritable transition démocratique", a souligné M. Amrani qui était l'invité de l'émission "Min Washington" (De Washington), diffusée sur la chaine Al-Jazeera.

"Nous voulons un gouvernement ou une équipe jouissant de la crédibilité et de la légitimité requises pour mener à bien le processus de transition" dans ce pays, a-t-il ajouté, considérant que le régime syrien actuel se montre incapable de conduire un tel processus.

Pour le responsable marocain, nombre de pays de la région ont su faire aboutir la transition politique et s'engager dans la construction de leur modèle sociétal. "Je pense que la Syrie est en mesure de leur emboîter le pas en jetant les bases d'un système démocratique ouvert", a-t-il soutenu.

Prié de livrer sa lecture des options d'intervention envisageables, M. Amrani a indiqué que l'option militaire s'avère être entourée de risques multiples dans une région aussi sensible que celle du Proche-Orient , sachant que "l'aventurisme ne va pair avec diplomatie".

"Nous devons maintenir de fortes pressions politiques sur la Syrie en compagnie de l'ensemble des pays de la région et des pays avoisinants dans l'objectif de parvenir à une solution politique qui servirait en premier lieu les intérêts et l'unité du peuple syrien", a-t-il affirmé, notant que la situation requiert une démarche basée sur la flexibilité, une solution politique et une transition démocratique à laquelle adhèrent les composantes de la société syrienne.

Le ministre a en outre rappelé l'adhésion du Maroc aux efforts onusiens en sa qualité de seul membre arabe du conseil de sécurité et les entretiens intensifs qu'il a eus avec les responsables américains lors de sa dernière visite à Washington destinée à l'examen des moyens de parvenir à une issue à la crise syrienne suite au double veto apposé à la dernière résolution du conseil de sécurité à ce sujet.

Evoquant la détérioration de la situation en Syrie, M. Amrani a dit craindre que ce pays sombre dans une guerre civile. "C'est ce que nous voulons éviter", a-t-il dit, faisant état d'initiatives dans ce sens aux niveaux arabe et onusien et celles menées par certains pays agissants.

Concernant les réunions des pays amis de la Syrie, le ministre a rappelé que le Royaume abritera la prochaine réunion pour trouver une issue politique dans le cadre du respect de l'intégrité territoriale de la Syrie.

"Il importe aujourd'hui d'oeuvrer pour la cessation des violences contre les civils et de l'effusion de sang en Syrie", a-t-il conclu, qualifiant de difficile la situation dans ce pays, en particulier sur le plan humanitaire.

Mardi 7 Août 2012 - 23:50

Atlasinfo avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter