Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Syrie: la force anti-EI s'empare d'un premier quartier dans l'ouest de Raqa


Dimanche 11 Juin 2017 modifié le Dimanche 11 Juin 2017 - 21:34

La force kurdo-arabe soutenue par les Etats-Unis a annoncé dimanche avoir pris un premier quartier dans l'ouest de Raqa, fief du groupe Etat islamique (EI) en Syrie, et tentait de s'emparer d'une importante base militaire au nord de la ville.




Syrie: la force anti-EI s'empare d'un premier quartier dans l'ouest de Raqa
Les Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance de combattants kurdes et arabes, ont pénétré pour la première fois cette semaine dans Raqa, après sept mois de combats qui leur ont permis d'encercler cette ville du nord du pays.

Dimanche, elles ont annoncé avoir pris leur premier quartier dans l'ouest de cette cité qui avait été conquise par les jihadistes en 2014.

"Colère de l'Euphrate (nom donné à l'opération des FDS) a libéré le quartier d'Al-Roumaniya après deux jours de combats", ont indiqué les FDS dans un communiqué.

Ces forces anti-EI contrôlent désormais deux quartiers de Raqa, Al-Roumaniya au nord-ouest et Mechleb dans l'est, mais elles peinent à avancer vers la ville par le front nord où les jihadistes ont concentré leurs forces. Les FDS ont également pris une partie du quartier d'Al-Sabahiya, également à l'ouest.

Elles cherchent maintenant à prendre le contrôle d'une base militaire dite "de la division 17" et d'une usine de sucre adjacente, utilisées par les combattants de l'EI pour défendre l'accès nord de Raqa.

La base de la "division 17" est une ancienne caserne de l'armée syrienne prise par l'EI fin juillet 2014. Au moins 85 soldats avaient été tués au combat ou exécutés sommairement peu après.

Dimanche, les FDS ont mené une nouvelle attaque sur cette position militaire avec l'appui des raids de la coalition internationale antijihadistes menée par les Etats-Unis, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Des explosions ont été entendues durant la nuit du fait des échanges de tirs entre les protagonistes", a indiqué l'observatoire basé au Royaume-Uni et qui dispose d'un vaste réseau de sources dans la Syrie en guerre.

Selon son directeur, Rami Abdel Rahmane, l'EI a "grandement fortifié" cette base en prévision de l'assaut.

Raqa est devenue le symbole des atrocités des jihadistes en Syrie --exécutions sommaires, lapidations etc..-- ainsi qu'une base pour la planification d'attentats sanglants commis à l'étranger.

Avec AFP
Dimanche 11 Juin 2017 - 15:26





Nouveau commentaire :
Twitter