Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Syrie: l'Italie prête à envoyer ses "casques bleus de la culture" à Palmyre


Mardi 29 Mars 2016 modifié le Mardi 29 Mars 2016 - 19:28




Les ruines de Palmyre, inscrite au patrimoine mondiale de l'humanité, ont été partiellement détruites par les Jihadistes de Daesh.
Les ruines de Palmyre, inscrite au patrimoine mondiale de l'humanité, ont été partiellement détruites par les Jihadistes de Daesh.
L'Italie s'est déclarée mardi prête à envoyer ses "casques bleus de la culture" à Palmyre, en Syrie, dans le cadre de la mise en œuvre d'un accord signé avec l'Unesco.

"Nous sommes prêts à intervenir. Les casque bleus de la culture ne sont pas uniquement une idée mais une réalité et une task-force de carabiniers et de civils disposée à intervenir à la demande de la communauté internationale", a déclaré à la presse le ministre italien des biens culturels, Dario Franceschini.

"Notre action au cours des derniers mois consistait d'une part à sensibiliser à la nécessité de la tutelle du patrimoine culturel, menacé ou détruit par le terrorisme international, et d'autre part à mettre sur pied une task-force italienne", a-t-il fait savoir.

Selon le ministre, c"est à l'Unesco et à la communauté internationale que revient la décision de fixer la durée et les modalités d'une intervention de ce genre et d'une éventuelle implication d'un ou plusieurs pays dans une telle opération.

L'Italie et l'Unesco ont annoncé officiellement à l'issue d'une réunion tenue dernièrement à Rome la création d'une task-force composée de 60 experts et carabiniers italiens, dédiée à la défense du patrimoine culturel mondial à travers des "missions opérationnelles".

Cette task-force, surnommée par la presse italienne "les casques bleus de la culture", a pour mission de se rendre, dans la mesure du possible, sur des zones de conflit, de tremblement de terre ou autres catastrophes, afin de sauvegarder le patrimoine culturel.

Des carabiniers, universitaires et experts sont ainsi chargés d'évaluer les risques et quantifier les dommages subis par le patrimoine, ou encore fournir une assistance pour le transfert des objets culturels dans des lieux protégées et sécurisés.
Mardi 29 Mars 2016 - 15:01





Nouveau commentaire :
Twitter