Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Syrie: Assad accuse ses adversaires de soutenir davantage "les terroristes"


Dimanche 29 Novembre 2015 modifié le Dimanche 29 Novembre 2015 - 17:07

Le président syrien Bachar al-Assad a accusé dimanche sans les nommer "des pays hostiles à la Syrie" d'avoir renforcé leur soutien aux "terroristes" en réaction à la l'offensive menée par les forces loyales au régime avec l'aide de l'Iran et de la Russie.




Le président Assad s'est félicité, en accueillant Ali Akbar Velayati, le conseiller pour les affaires internationales du guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, des "réalisations importantes de l'armée arabe syrienne dans la lutte contre le terrorisme, avec l'appui des amis et à leur tête l'Iran et la Russie", a rapporté l'agence syrienne Sana.

Ces "réalisations" ont "poussé certains pays hostiles à la Syrie et qui prétendent combattre le terrorisme, à (...) revoir à la hausse le financement et l'armement des groupes terroristes", a ajouté M. Assad.

Samedi, l'armée syrienne avait accusé dans un communiqué le gouvernement turc d'avoir augmenté "son soutien aux terroristes, ainsi que les livraisons d'armes et munitions".

M. Assad a par ailleurs réaffirmé qu'il était "déterminé", avec ses alliés russes et iraniens, à poursuivre la lutte contre le terrorisme.

M. Velayati a réitéré de son côté la "détermination" de Téhéran à "poursuivre son soutien au gouvernement et au peuple syriens, car la guerre menée (en Syrie) contre le terrorisme est cruciale pour la région et le monde". Il a exprimé "l'estime de l'Iran devant la résistance exceptionnelle que montrent le peuple et les dirigeants syriens face aux (..) terroristes takfiris (terme utilisé pour désigner les islamistes radicaux sunnites) soutenus par des pays régionaux et occidentaux", selon Sana.

Le régime syrien, ainsi que l'Iran, son principal allié régional, considèrent pêle-mêle comme "terroristes" les rebelles modérés tout comme les jihadistes.

Le président Assad compte aussi sur le soutien de la Russie qui mène depuis le 30 septembre des bombardements aériens en Syrie pour soutenir le régime. Depuis 2011, le conflit syrien a fait plus de 250.000 morts alors que plus de 10 millions de Syriens ont fui leurs foyers.

Dimanche 29 Novembre 2015 - 17:05





Nouveau commentaire :
Twitter