Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Syrie: 4 soldats tués dans un bombardement par la coalition d'un camp (ONG)


Lundi 7 Décembre 2015 modifié le Lundi 7 Décembre 2015 - 09:40




Quatre soldats syriens ont été tués et 13 blessés par un bombardement sans précédent de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis sur un camp de l'armée, a rapporté lundi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Quatre soldats ont été tués et 13 blessés hier (dimanche) par un raid aérien de la coalition internationale sur un camp (...) de l'armée syrienne à l'ouest de Deir Ezzor, situé à deux kilomètres environ d'une localité sous contrôle du groupe Etat islamique", a indiqué le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

"Il s'agit des premières victimes des forces du régime à la suite d'un raid aérien de la coalition", a-t-il précisé, soulignant que "les forces du régime n'avaient jusque-là jamais été touchées par des bombardements de la coalition internationale, qui visent à Deir Ezzor les bases des jihadistes et leurs camions-citernes transportant du pétrole".

Selon l'OSDH, les bombardements aériens ont touché un point de garde et un camp de soldats situé à 2 km de la localité d'Ayache que contrôle l'EI dans la région ouest de Deir Ezzor.

La coalition internationale menée par les Etats-Unis notamment bombarde le groupe jihadiste depuis septembre 2014.

La France qui participe à cette coalition a intensifié ses frappes après les attentats de Paris revendiqués par le groupe jihadistes. Mercredi, la Grande-Bretagne a conduit ses premières frappes aériennes en Syrie et l'Allemagne a approuvé vendredi un plan pour rejoindre la coalition en Syrie contre l'EI.

L'OSDH a d'autre part donné un nouveau bilan des raids aériens ayant visé dimanche le fief de l'EI à Raqa (nord).

L'ONG, qui dispose d'un vaste réseau de sources à travers la Syrie, a fait état de 49 morts dont huit enfants et cinq femmes la suite de ces raids probablement menés par la coalition internationale conduite par les Etats-Unis. L'OSDH avait parlé dimanche de 32 morts, tous des combattants de l'EI.

"On ignore si les 13 (8 enfants et 5 femmes) sont des civils syriens ou membres des familles de combattants étrangers de l'EI", a indiqué l'Observatoire.

L'EI qui contrôle un vaste territoire à cheval sur l'Irak et la Syrie a fait de Raqa sa capitale de facto. Celle-ci est prise pour cible par la coalition, mais également par l'aviation du régime et des Russes qui ont lancé une campagne aérienne en Syrie le 30 septembre.

Lundi 7 Décembre 2015 - 09:39

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter