Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




"Stop à l'Aïd-el-Kebir humain !" : les propos-chocs de Brigitte Bardot


Vendredi 29 Juillet 2016 modifié le Samedi 30 Juillet 2016 - 09:29

Dans un tweet, l'ancienne actrice a comparé les attaques qui ont récemment frappé la France au rituel du sacrifice d'un mouton lors de l'Aïd-el-Kebir.




"Stop à l'Aïd-el-Kebir humain !" : les propos-chocs de Brigitte Bardot
C'est un tweet qui n'est pas passé inaperçu. Ce vendredi 29 juillet, Brigitte Bardot a publié un message sur le réseau social sur les derniers attentats, dans lequel on pouvait lire : « Attentats : j'ai mal au cœur, à tous mes cœurs. Je vomis ces terroristes islamistes. Stop à l'Aïd-el-Kebir humain ! » Celle que l'on connaît pour son engagement pour la cause animale a choisi de comparer les tragiques attaques qui ont récemment frappé la France au rituel du sacrifice d'un mouton lors de l'Aïd-el-Kébir (l'une des célébrations les plus importantes pour les musulmans), qu'elle dénonce depuis plusieurs années.

Comme le rappelle Var Matin, il y a trois ans, Brigitte Bardot avait publié une lettre sur son compte Twitter dans laquelle elle accusait le gouvernement « d'imposer aux Français de subir l'immonde sacrifice rituel musulman de l'Aïd-el-Kébir, de contourner la loi par des dérogations abondantes, transformant cette journée en monstrueux abattoir visant à égorger sur le sol de France plus de 200 000 moutons, sacrifiés dans la douleur et l'épouvante d'agonies inhumaines ». Ce vendredi, l'ex-star du cinéma français a donc été plus loin. Cet amalgame très polémique sur la religion musulmane a déclenché à la fois une vague de soutien et d'indignation sur le réseau social.

Une habituée des messages-chocs

Depuis plusieurs années, l'ancienne actrice est une habituée des messages-chocs. En 2011, elle avait par exemple écrit dans une lettre adressée à Nicolas Sarkozy : « Trente ans de régression ont fait de la France une fosse à purin où toute la merde des autres cultures est venue polluer la nôtre ! » Un an avant, c'était contre la religion musulmane qu'elle s'était emportée : « Je m'en fous, le ramadan, je m'assieds dessus », avait-elle déclaré sur Europe 1, dénonçant le fait que la viande hallal avait, selon elle, envahi la France. Elle ne cache pas non plus ses liens étroits avec l'extrême droite, posant même volontiers avec le vice-président du Front national, Florian Philippot.

Alors que les polémiques vont bon train après les deux attaques de Nice et de Saint-Étienne-du-Rouvray, ce nouveau tweet devrait, en tout cas, encore faire beaucoup parler.

Vendredi 29 Juillet 2016 - 20:12





Nouveau commentaire :
Twitter