Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Soupçonnée d'avoir poignardé son compagnon, Nabilla risque jusqu'à 30 ans de prison


Samedi 8 Novembre 2014 modifié le Dimanche 9 Novembre 2014 - 22:12

La starlette de télé-réalité est soupçonnée d'avoir poignardé son compagnon de plusieurs coups de couteau dans le cœur et les poumons. Elle risque jusqu'à 30 ans de prison.




La garde à vue de Nabilla a été prolongée pour "tentative d'homicide" après l'agression de Thomas Vergara. L'état du jeune homme serait "très sérieux", mais son pronostic vital n'est pas engagé.

De son côté, Nabilla se défend et affirme que cette agression a été commise par trois inconnus, sauf que les caméras de surveillance ne corroborent pas cette hypothèse.

Les enquêteurs doivent désormais déterminer s'il y a eu ou non préméditation. Les premiers tests toxicologiques ne montrent pas de traces d'alcoolémie chez la jeune femme. Pour la drogue, les analyses "sont en cours", précise le parquet.

Placée en garde à vue pour "tentative d'homicide", Nabilla encourt une peine de 30 ans de prison. À l'issue de la garde à vue, elle pourrait être mise en examen et un juge d'instruction sera obligatoirement nommé pour mener l'enquête. Ensuite, elle pourra être placée en détention judiciaire. Si l'affaire est traitée en correctionnelle, elle pourrait être jugée en comparution immédiate, ou placée sous contrôle judiciaire.

Considérée par ses critiques comme l'archétype de la vacuité, elle a accédé à la célébrité grâce à son expression culte "Non mais allo, quoi!", prononcée la voix traînante et le ton un tantinet vulgaire, plébiscitée par les internautes et détournée par des publicitaires.

Mannequin à ses heures pour Jean-Paul Gaultier, la jeune femme aux origines italo-algériennes avait annnoncé en juin son arrêt de la téléréalité et se produit depuis comme chroniqueuse de talk-show.
Samedi 8 Novembre 2014 - 09:04

Atlasinfo avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter