Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Soufisme et Identité


Lundi 3 Mai 2010 modifié le Lundi 3 Mai 2010 - 21:09

Le soufisme a vu ces dernières années ses étendards voler au gré des vents. Il est vrai que la spiritualité de l'islam a de quoi fasciner, elle qui prône l'amour de Dieu et de tous les êtres, la charité inconditionnelle, le respect de la nature, la paix sociale, l'égalité de tous, la tolérance tant recherchée de nos jours...




Zakia Zouanat
Zakia Zouanat
Hélas ! Qui se soucie d'éditer les milliers de manuscrits où dorment les doctrines des maîtres ?
De transmettre dans des manuels scolaires leurs valeurs et leurs vertus universelles ?
De jeter des ponts salvateurs vers les autres traditions au contenu similaire?
De démontrer que le legs des saints ancêtres est de vigueur aujourd'hui plus que jamais, à un moment où nous assistons tous à une dangereuse perte de repères ?

A l'ère d'une mondialisation qui se cherche désespérément une âme, qu'a-t-on à donner à l'autre si l'on ne se connaît pas soi-même, si l'on n'a pas préservé ce que nous avons de plus précieux, notre identité ? Or, le soufisme est un pan central de l'identité marocaine ! N'allons pas loin, qui d'entre nous peut affirmer sans risquer de trahir sa mémoire qu'il n'a pas eu un grand-père ou une grand-mère soufi ?

Certes cet héritage spirituel, religieux, culturel, éthique et esthétique n'est pas étranger à nous, mais il émane de nous. Les sanctuaires des saints soufis jalonnent la géographie du pays comme leur sagesse a nourri l'histoire et façonné la personnalité toute particulière du Maroc.

Aussi une question s'impose à notre esprit tout entier la proie de ces interrogations : n'est-il pas indécent (n'ayons pas peur des mots !) de demeurer là à contempler les bras ballants la déperdition de ce patrimoine, tout en se mettant en spectacle dans un tourisme à la fois exhibitionniste et voyeur ?

Car d'aucuns ont fait du soufisme leur enseigne, et appartenant ou pas à une voie soufie, travaillant ou pas sur le soufisme, se réclamant ou pas de cet héritage, ils n'ont pas hésité à devenir des "marchands du temple". Assis sur le parvis du sanctuaire, ils s'adonnent allègrement à la quête effrénée du gain facile. Pendant ce temps, le manuscrit se détériore, l'enfant grandit sans mémoire, le repère se perd...

Le soufisme a tant à donner au monde d'aujourd'hui. Cela, nul ne peut le nier. Le grand métaphysicien français du XXème siècle René Guénon l'a bien affirmé dans ses dizaines d'ouvrages, notamment "la crise du monde moderne". A condition toutefois qu'on cesse d'y voir une denrée commercialisable, mais un trésor à partager dans une totale gratuité, cet esprit du don qui en est la pièce maîtresse.

En un mot, il est essentiel si l'on veut réellement accéder à la beauté et à la vérité du soufisme et les faire partager à tous ceux qui sont en quête, de cesser avant tout de nuire à la quintessence de son enseignement, et au dépôt de ses maîtres.

*Auteure de "Soufisme, quête de lumière", Zakia Zouanat est anthropologue. Docteur et chercheur à l’Institut des Études Africaines, elle travaille sur le patrimoine soufi du Maroc et ses prolongements dans le monde.

Lundi 3 Mai 2010 - 00:02

Par Zakia Zouanat*





1.Posté par Jean Ferreux le 03/05/2010 21:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je hais le mot "identité", invention de sociologues... Cela étant, nous avons , nous autres en "Occident" l'absolue nécessité de savoir ce qu'est le soufisme. Je suis éditeur (micro-, voire femto-). Dites à l'auteure de me contacter.

2.Posté par Karim le 03/05/2010 22:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le soufisme est un courant spiritueli important dans un monde en perte de repères. Mais que connait-on du soufisme ? Pas grand chose malheureusement ! Certans maîtres fonctionnent cxomme dans une secte !

3.Posté par Mikayla le 03/05/2010 22:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet article est fort intéressant. j'ai pu assister à une rencontre sur le soufisme et ce sujet m'a beaucoup intriguée. J'ai lu des livres. Est-ce que l'auteure de cet article a fait des livres sur les courants soufis au Maroc ? Merci

4.Posté par Félipe le 03/05/2010 22:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je trouve bien intéressant ce courant de la pensée islamique qui mérité d'être mieux connu en Occident.

5.Posté par Lacoste le 03/05/2010 22:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La question sur la place de la spiritualité dans nos sociétés nous interpelle de plus en plus. la crise, la mondialisation fort mal maîtrisée, la récession et la dépression qui touchent les gens nous poussent des points d'encrage. cela peut être le souffisme ou le boudhisme pour trouver quelques réponses à notre mal être.

6.Posté par Artus le 04/05/2010 14:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On préfère un débat sur le soufisme que ce grand déballage sur ce morceau de tissu qui parasite tout en France

7.Posté par sharif Amal le 04/05/2010 22:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est un article d'une très grande force qu'a écrit la célèbre anthropologue Zakia Zouanat, connue pour son engagement pour la préservation du patrimoine soufi du Maroc. Pour réponde à Mikayla, oui Zouanat a toute une oeuvre sur le Soufisme marocain et ses prolongements à travers le monde, comme l'inégalable "Ibn Machich" traduit en arabe par Ahmed Toufiq, elle-meme a traduit vers le français un livre fondamental du soufisme (ibriz) du chaykh Dabbagh. Il est édité en France et son titre, si je ne m'abuse, est Paroles d'Or, et bien d'autres titres. Vous pouvez voir sur Goolge une video où elle presente sa dernière oeuvre "le Royaume des Saints" au roi Mohammed VI. Elle est la grande specialiste de la question soufie au Maroc. Elle a entièrement raison de dire que le soufisme est la spiritualité du don, et qu'il ne doit pas etre une "denrée commercialisable" dans des festivals payants. J'aime vraiment la plume de cette grande dame. J'espère la lire plus souvent sur votre site.

8.Posté par Hamza El Admi le 05/05/2010 20:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet article nous montre l'importance du soufisme à notre époque matérialiste, où les gens se cherchent sans se trouver. Le Soufisme est un des lieux d'ancrage pour l'homme moderne. Bravo l'anthropologue Marocaine pour cette article édifiant.

9.Posté par Mohammed El Mostapha le 05/05/2010 22:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous sommes tous d'accord pour dire que nous vivons dans un monde malheureux, que nous cherchons un bonheur illusoire. Nous avons entendu trop souvent de nos pères que leur temps était meilleur que le nôtre, et nous observons aujourd'hui beaucoup d'entre nous revenir aux pratiques anciennes dans bien des domaines, après que nos corps et notre terre ont crié SOS devant nos "crimes", y compris "scientifiques". L'anthropologue Zakia Zouanat a raison de dire avec véhémence la nécessité de chercher la particularité de notre identité marocaine. Et elle a mille fois raison car le Soufisme est l'identité de l'Homme en tant que tel, et la vérité de l'être humain une vérité spirituelle, par là universelle.
Mais où sommes-nous tous hommes modernes par rapport à cette quête ?

10.Posté par widad kinani le 06/05/2010 19:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le soufisme est l'âme et l'esprit de l'Islam. Il est dommage que l'on ne cesse de stigmatiser cette religion révélée dans les aspects obscurantistes dont les hommes l'ont affublée, et qu'on ne parle pas assez de son côté intérieur qu'est le soufisme, spiritualité authentique. Il n'est pas fortuit que ceux qui se cherchent en occident viennent spontanément se trouver dans le soufisme. Nous avons besoin de plusieurs Zakia Zouanat pour éclairer sur ce patrimoine précieux.

Nouveau commentaire :
Twitter