Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Sorbonne-Abou Dhabi : Zeina el Tibi rend hommage au rôle du Roi du Maroc pour l’évolution de la condition de la femme


Mardi 4 Février 2014 modifié le Mercredi 5 Février 2014 - 00:40




Lors d’une conférence donnée à l’université Sorbonne-Abou Dhabi aux Emirats arabes unis, sous le thème « l’évolution de la femme marocaine » et qui s’inscrit dans le cycle du "Mois du Maroc", Zeina el Tibi, présidente-déléguée de l’Observatoire d’études géopolitiques de Paris et responsable de l’Association des femmes arabes de la presse et de la communication, a souligné la place de la femme dans l’islam qui « a été le premier à reconnaitre les droits de la femme et l’égalité homme-femme en matière spirituelle ».

Pour Zeina el Tibi, auteur du livre « l’islam et la femme » (Ed Desclée de Brouwer), « Aucune religion ne s’est préoccupée de la femme et lui a donné de l'importance autant que l'Islam qui a élevé la femme à la dignité d’être humain à part entière ». Notant que les réformistes ont fait de la question de l’évolution de la femme une priorité, Mme El Tibi a rappelé l’œuvre pionnière et visionnaire du feu le roi Mohammed V.

Evoquant plus particulièrement les actions du Roi Mohammed VI, l’oratrice a indiqué que le Souverain marocain a placé la question de la femme au cœur des enjeux fondamentaux de la modernisation. L’action déterminée du Roi, pratiquant l’ijtihâd en sa qualité de Commandeur des croyants, a fait considérablement évoluer la situation de la femme avec le nouveau code de la famille (Moudawana), la lutte contre la précarité et la marginalisation sociale des plus démunis, notamment les femmes rurales, la constitutionnalisation de l’égalité et la participation des femmes aux plus hautes fonctions publiques.

Récemment, a-t-elle poursuivi, le Roi a nommé des-femmes et des jeunes pour régénérer l’administration territoriale, dont Mme Zineb El Adaoui, Wali (Préfète) de la région Gharb-Chrarda-Beni Hssen, gouverneure de la province de Kenitra. Précisant que tous ces progrès sont rendus possibles parce que le Souverain est à l’écoute de son peuple et des aspirations de la société civile. « C’est pourquoi, les femmes comptent surtout sur le Roi pour continue à faire avancer les choses, renforcer les acquis et à vaincre les réticences », a conclu Mme Zeina el Tibi.

Mardi 4 Février 2014 - 15:45

Par Atlasinfo




Nouveau commentaire :
Twitter