Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Sommet Dakar : le roi Mohammed VI souligne le rôle "fondamental" de l'OIF comme arme contre la barbarie


Dimanche 30 Novembre 2014 modifié le Lundi 1 Décembre 2014 - 15:05

Dans un message du roi Mohammed VI adressé au XVème sommet de l'OIF, qui se tient à Dakar, lu dimanche par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, le souverain a affirmé que "le rôle de notre Organisation est fondamental pour dresser l'arme de la culture et de la connaissance face à la barbarie, contre l'ignorance des Saintes Paroles et le dévoiement des Messages de la Foi", appelant à "une solidarité sans faille avec les pays du Sahel en prise avec le fléau transnational du terrorisme aveugle et de l'insécurité".




"C'est dans ces moments difficiles qu'il est important de se souvenir des valeurs que nous partageons au sein de la Francophonie et de prendre les mesures indispensables pour défendre, ensemble, les projets de société qui sont les nôtres, fondés sur l'ouverture, la tolérance, la liberté, la diversité et le partage", a-t-il dit.

"Au sein de la Francophonie, nous sommes une grande famille solidaire où chacun devrait venir en soutien respectueux et disponible à l'autre", a assuré le roi, ajoutant que la langue française a autant apporté à l'Afrique et à l'Asie que les populations de ces continents ont participé de sa vivacité et de son enrichissement.

Selon le roi, "La contribution africaine permet aujourd'hui à la Francophonie de se développer et de s'épanouir, non pas contre, mais par la mondialisation", notant que "l'espace francophone commun doit être cultivé avec soin comme un atout singulier dans un monde où l'intégration économique et politique s'organise, de plus en plus, autour de groupements régionaux où les partenaires partagent un même socle de valeurs et de sensibilités".

Dans ce contexte, la Francophonie représente, a-t-il souligné, "une opportunité réelle pour tempérer les rigueurs de la mondialisation et pour assurer, par la coopération, un changement durable sur le terrain", .

Il a encouragé l'OIF à maintenir et à renforcer ses programmes en matière de culture et d'éducation et réaffirmé l'engagement du royaume du Maroc à cet égard.

"Maintenant, cela ne pourra pas suffire si cette démarche ne s'accompagne pas des moyens à mettre en œuvre par nos sociétés pour améliorer les conditions de vie des populations", a dit le souverain qui a tenu à réaffirmer le soutien du Maroc à la nouvelle programmation économique de l'OIF, dont le royaume a assuré la présidence du comité ad hoc.

Le roi du Maroc a par ailleurs salué avec "émotion et gratitude" le travail accompli par M. Abdou Diouf à la tête de l'OIF.

"Grâce à sa sagesse et à sa longue expérience, M. Diouf a réussi à promouvoir les valeurs de paix, de tolérance et de partage. Ses trois mandats ont ouvert la voie à une Francophonie plus affirmée qui s'assume désormais avec confiance", a-t-il dit.

Dimanche 30 Novembre 2014 - 15:40





Nouveau commentaire :
Twitter