Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Solar Impulse atterri à Rabat pour son premier vol intercontinental Suisse-Maroc


Mercredi 6 Juin 2012 modifié le Mercredi 6 Juin 2012 - 12:10




Solar Impulse atterri à Rabat pour son premier vol intercontinental Suisse-Maroc
L'avion expérimental solaire suisse, Solar Impulse a atterri, mardi à 23h30 locales (22h30 GMT), à l'aéroport de Rabat-Salé, dans son premier vol intercontinental de la Suisse au Maroc, soit une distance de 2.500 Km sans une goutte de carburant.

L'avion, qui venait de Madrid où il a fait une escale technique, a dû retarder d'une dizaine de jours son décollage en raison de vent du sud-est sur le trajet.

Etaient présents au moment de l'atterrissage, Mme Zoulikha Nasri, conseiller du Roi, une délégation ministérielle, l'ambassadeur suisse au Maroc ainsi qu'une foule de journalistes représentant les médias nationaux et internationaux.

Dans une déclaration à la MAP après l'atterrissage de l'appareil, M. Piccard a exprimé son admiration pour "l'intelligence de la politique énergétique marocaine". "Il y a dans le monde tellement de gens qui parlent d'énergie solaire et pourtant n'agissent pas", a-t-il fait observer, saluant l'action du Royaume et de MASEN qui "prépare à Ouarzazate la construction de la plus grande centrale solaire du monde".

"Solar Impulse est heureux de s'associer aux efforts de MASEN pour montrer qu'il est possible de diminuer la dépendance aux énergies fossiles", a-t-il ajouté.

Solar Impulse est le premier avion conçu pour voler de jour et de nuit sans carburant ni émissions polluantes, grâce à l'énergie solaire.

Il s'agit pour cet appareil, qui doit se diriger vers Ouarzazate (sud du Maroc), de son plus long périple, après un voyage inaugural à Bruxelles puis Paris l'année dernière.

Pour atteindre sa destination, l'appareil piloté, en relais par André Borshberg et Bertrand Piccard, a survolé les Pyrénées et la Méditerranée. "Parcourir cette distance uniquement propulsé à l'énergie solaire est un excellent entraînement en vue du tour du monde", prévu en 2014, avait déclaré André Borshberg, cofondateur et directeur exécutif de la société Solar Impulse.

Les promoteurs de Solar Impulse avaient annoncé, fin mars dernier, que ce voyage coïnciderait avec le lancement de la construction à Ouarzazate de la plus grande centrale thermo-solaire jamais réalisée à ce jour.

Sept années de travail ont été nécessaires à une équipe de 70 personnes et de 80 partenaires pour construire cet avion en fibre de carbone, d'une envergure d'un Airbus A340 (63,4 m) et du poids d'une voiture familiale moyenne (1.600 kg).

Solar Impulse est accueilli au Maroc par l'Agence marocaine de l'énergie solaire (MASEN) qui a pour mission de développer le programme solaire au Maroc qui ambitionne de construire, d'ici 2020, cinq parcs solaires pour atteindre une capacité de 2.000 mégawatts permettant d'éviter l'émission à terme de 3,7 millions de tonnes de CO2.

Mercredi 6 Juin 2012 - 08:11

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter