Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Sit-in des Marocains devant le parlement norvégien pour réaffirmer leur attachement à la marocanité du Sahara


Samedi 7 Novembre 2015 modifié le Samedi 7 Novembre 2015 - 18:22

Des marocains résidant en Norvège ont organisé, vendredi, un sit-in devant le parlement de ce pays scandinave pour réaffirmer leur attachement à la marocanité du Sahara, dans le cadre de la commémoration du 40ème anniversaire de la Marche verte.




Les participants à cet évènement ont souligné l'engagement de l'ensemble des composantes du peuple marocain pour la défense de l'intégrité territoriale du Royaume et pour faire face à toute tentative visant l'atteinte à la souveraineté nationale.

Venus de différentes régions de la Norvège, ces Marocains ont scandé des slogans comme "le Sahara est et restera marocain", "Oui aux relations maroco-norvégiennes" et "Non à l'atteinte à notre intégrité territoriale".

Les membres de la communauté marocaine résidant dans ce pays nordique ont également brandi les drapeaux du Maroc, appelant au renforcement des relations entre Oslo et Rabat.

D'autre part, des acteurs associatifs en Norvège ont appelé, dans un communiqué, le parlement norvégien à assurer une protection "à nos frères marocains séquestrés dans les camps de Tindouf sur le sol algérien contre la répression du polisario". Ils ont rappelé à ce propos les appels formulés par les organisations des droits de l'Homme en vue de permettre à ces populations de jouir des droits garantis par les lois internationales, dont le droit à la mobilité.

Ils ont en outre relevé l'intérêt accordé par la communauté marocaine de Scandinavie à la promotion des relations entre le Maroc et la Norvège, exprimant leur disposition à contribuer activement pour ce faire sur tous les plans économique, culturel et social.

Par ailleurs, ils ont réitéré leur solidarité avec les Marocains sahraouis retenus contre leur gré dans les camps de Tindouf, regrettant le silence de certains partis politiques norvégiens face à la répression et aux violations des droits de l'Homme les plus fondamentaux à l'encontre de ces habitants, rappelant à cet égard l'absence du recensement de la population des camps et l'instrumentalisation des souffrances des séquestrés pour le détournement massif et systématique par les dirigeants du polisario des aides humanitaires fournies par les donateurs internationaux, dont la Norvège.

Les provinces sahariennes jouissent, sous souveraineté marocaine, de tous les droits reconnus aux échelles internationale et nationale et recueillent actuellement les fruits des programmes du développement durable mis en place par le gouvernement dans l'ensemble du territoire national.
Samedi 7 Novembre 2015 - 18:11





Nouveau commentaire :
Twitter