Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Signature d'un mémorandum d'entente entre le Maroc et l'Argentine en matière de recherche scientifique


Jeudi 12 Juillet 2012 modifié le Jeudi 12 Juillet 2012 - 22:54

Le Maroc et l'Argentine ont signé, mercredi à Buenos Aires, un mémorandum d'entente sur la coopération dans le domaine de la recherche scientifique.




Signature d'un mémorandum d'entente entre le Maroc et l'Argentine en matière de recherche scientifique
L'accord a été signé par le ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche scientifique et la formation des cadres, Lahcen Daoudi, et le ministre argentin de la science, de la technologie et de l'innovation productive, Lino Baranao.

En vertu de cet accord, les deux pays s'engagent à renforcer, à promouvoir et à développer leur coopération dans différents domaines d'intérêt commun, notamment la formation des cadres, la science et technologie appliquées à la production agricole en zones semi-arides et aux sources d'énergie renouvelables.

Cet accord a pour objectif de renforcer et d'intensifier les liens d'amitié entre les deux pays dans le domaine de la recherche scientifique, en tenant compte du rôle fondamental que joue la science et la technologie dans le développement économique et social des peuples.

A cette fin, les deux parties s'engagent à l'échange de chercheurs, de bourses d'études, à la coopération directe entre les Centres de recherche et d'autres institutions scientifiques, à la réalisation de projets conjoints et à l'usage en commun d'équipements et des installations pour le développement de projets scientifiques.

A cette occasion, M. Daoudi a plaidé pour une "plus forte présence de l'Argentine sur le terrain marocain et du Maroc sur le terrain argentin" pour ainsi contribuer, a-t-il dit, au "rattachement" entre les deux "continent jumeaux", l'Afrique et l'Amérique latine.

Par ailleurs, le ministre a mis en exergue l'émergence du Maroc comme pôle d'attraction non seulement pour les étudiants africains et arabes, dont le nombre ne cesse d'augmenter au fil des années, mais aussi pour de prestigieuses universités d'Europe et du Canada qui cherchent à s'y installer.

De son côté, le ministre argentin a salué l'"approche stratégique" du Maroc dans les relations entre l'Afrique et l'Amérique latine, soulignant que l'Argentine et le Maroc ont "des intérêts communs et veillent au renforcement de leur complémentarité".

M. Baranao a précisé que l'"accord-cadre" signé mercredi à Buenos Aires doit servir d'instrument de "participation conjointe à une économie globalisée", ajoutant que les relations scientifiques entre l'Argentine et le Maroc "vont nous permettre également de renforcer les liens culturels et économiques entre nos pays".

Pour le responsable argentin, les "domaines spécifiques d'application" du mémorandum d'entente seront définis de commun accord lors des travaux du Comité conjoint qui sera créé en vertu de cet accord.

"Nous ne voulons pas trop diversifier les champs d'action. Notre position est de réduire les domaines d'intérêt où nous concentrerons les moyens", a-t-il affirmé.

La délégation conduite par M. Daoudi lors de la visite officielle qu'il a entamée mardi à Buenos Aires, comprend l'ambassadeur du Royaume en Argentine, Fouad Yazourh, et le président de l'Université Abdelmalek Essaâdi de Tanger-Tétouan, Houdaïfa Ameziane.
Jeudi 12 Juillet 2012 - 09:07

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter