Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Signature à Rome d'un accord de siège entre le Maroc et le FIDA


Vendredi 8 Mai 2015 modifié le Vendredi 8 Mai 2015 - 20:27

Un accord de siège pour l'ouverture d'un Bureau pays au Maroc par le Fonds International de Développement Agricole (FIDA) a été signé vendredi après-midi à Rome.




Cet accord a été signé par le président du FIDA, Kanayo Félix Nwanze et l'ambassadeur du Maroc à Rome, Hassan Abouyoub, lors d'une cérémonie au siège de la FIDA, une organisation onusienne.

La signature de cet accord marque "une étape fondamentale dans la coopération de longue date entre le Royaume du Maroc et le FIDA", a indiqué le président du FIDA dans une allocution, rappelant que le partenariat entre les deux parties "a débuté en 1979 avec la signature d'un premier accord". "En 36 ans de collaboration, les liens bilatéraux ne cessent de se resserrer", s'est-il félicité.

L'ouverture d'un bureau pays à Rabat constitue "le gage d'un engagement à long terme du FIDA avec le gouvernement du Maroc dans le cadre du partenariat de lutte contre la pauvreté rurale", a-t-il ajouté, notant que l'objectif actuel du FIDA au Maroc est de "réduire la pauvreté de 30 % d'ici 2030 et d'améliorer les conditions de vie des populations rurales, en particulier dans les zones montagneuses".

La présence du FIDA au Maroc permettra d'"améliorer davantage les synergies entre les investissements du FIDA et ceux du gouvernement marocain", notamment dans le cadre du Plan Maroc Vert (Pilier II), a-t-il poursuivi, ajoutant que l'ouverture de ce Bureau permettra également "de renforcer le rôle du FIDA au sein de la communauté des bailleurs de fonds et autres organismes des Nations unies, ainsi que le partenariat avec les organisations de la société civile".

Le président du FIDA, s'est, en outre, félicité "des efforts déployés par le Maroc en matière de lutte contre la pauvreté rurale", réaffirmant l'appui du FIDA "à l'opérationnalisation des stratégies du Maroc en la matière".

Pour sa part, l'ambassadeur du Maroc à Rome a affirmé que le FIDA demeure l'un des partenaires privilégiés du Maroc depuis plus de trois décennies, passant en revue les principaux projets réalisés grâce à la coopération entre les deux parties. M. Abouyoub, qui a rappelé la politique de décentralisation menée depuis années par le Maroc ainsi que les changements qui interviendront au niveau de la région au Royaume, a fait observer qu'à travers cet accord, le Maroc et le FIDA, qui favorisent toujours une politique de coopération sud-sud, auront "beaucoup de choses à réaliser en commun".

Créé en 1977 suite à la crise alimentaire des années 1970, le FIDA intervient dans le financement des opérations visant à assurer la sécurité alimentaire dans les zones rurales et à améliorer le revenu des petits agriculteurs. Cette instance spécialisée des Nations unies a financé 13 projets ayant bénéficié à près de 660.000 ménages marocains pour un montant total de 222 millions de dollars américains. Trois de ces projets sont en cours de mise en œuvre.

La coopération Maroc-FIDA repose essentiellement sur l'assistance financière, fournie sous forme de dons ou prêts. Cette assistance est destinée principalement à soutenir les efforts déployés par le Département de l'Agriculture dans la mise en œuvre des projets et des programmes de développement agricole et rural.
Vendredi 8 Mai 2015 - 20:22

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter