Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Sénégal: Les mourides fêtent leur "Magal", le plus grand rassemblement soufi d'Afrique


Jeudi 3 Janvier 2013 modifié le Jeudi 3 Janvier 2013 - 00:40




Sénégal: Les mourides fêtent leur "Magal", le plus grand rassemblement soufi d'Afrique
Des centaines de milliers de fidèles sénégalais ont afflué, depuis plusieurs jours, sur la ville de Touba (centre du pays), cité religieuse qui abrite chaque année la célébration du "grand Magal" qui commémore cette année le 118ème anniversaire du départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké (1853-1927), fondateur de la confrérie soufie des Mourides.

Une délégation marocaine conduite par Abdellatif Bagdouri, directeur de cabinet du ministre des Affaires islamiques et des Habous, et par l'ambassadeur du Maroc à Dakar, Taleb Berrada, s'est rendue, mercredi, à la cité religieuse des mourides où elle a participé à la cérémonie officielle, en présence de plusieurs membres du gouvernement sénégalais, des délégations étrangères et le corps diplomatique accrédité à Dakar.

Une semaine durant, les fervents fidèles de la confrérie Mouride célèbrent la mémoire du fondateur de cette confrérie soufie dans une ambiance de spiritualité et de ferveur marquée par de longs rituels de prières dans les nombreuses mosquées et mausolées de la cité religieuse, qui reçoit, au pic de l'affluence, le jour de la célébration du Magal, plus d'un millions de pèlerins venus des différentes régions du Sénégal et même de l'étranger.

La Tariqa Mouride est l'une des plus grandes confréries au Sénégal, un pays où s'est implanté un Islam soufi aux diverses confluences avec des liens communs ancestraux avec les écoles soufies du Maroc, qui ont rayonné sur l'ensemble du continent des siècles durant. L'une de ces confréries est celle des Tijanes qui se distingue par sa présence dans presque l'ensemble des pays de l'Afrique de l'Ouest avec des millions d'adeptes.

L'énorme rassemblement des mourides, durant lequel la petite ville de Touba baigne dans une véritable marée humaine, est considéré comme la plus grande manifestation religieuse de l'Afrique.

A l'origine de cet engouement de ferveur, un grand amour et une profonde vénération pour le saint homme qui a marqué profondément la vie spirituelle au Sénégal et s'est démarqué par sa farouche opposition à l'occupation étrangère, qui lui avait valu l'éloignement de son pays en 1895. Le grand Magal de Touba est la commémoration de cet évènement.

Ahmadou Bamba Mbacké, de son vrai nom Ahmad ibn Muhamad ibn Habib Allah, est un Cheikh et théologien issu d'une lignée de marabouts. Connu également sous le nom de Khadimou Rassoul (serviteur du prophète), il deviendra l'une des figures les plus importantes de l'islam soufi dans la région de l'Afrique de l'Ouest à travers la confrérie des Mourides qu'il fonda.


Jeudi 3 Janvier 2013 - 00:35





Nouveau commentaire :
Twitter