Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Ségolène Royal fait la promotion de son nouveau livre sur Facebook


Samedi 11 Mai 2013 modifié le Dimanche 12 Mai 2013 - 14:15

L'ouvrage, "Cette belle idée du courage", regroupe une série de portraits de personnalités, dans la vie desquelles elle puise l'inspiration de son propre combat.




Ségolène Royal fait la promotion de son nouveau livre sur Facebook
Ségolène Royal reste une personnalité politique atypique, dont le caractère tranché lui vaut d'avoir des ennemis aussi virulents que ses proches sont fidèles. Mais s'il est une qualité qu'aucun de ses détracteur ne lui a jamais contesté, c'est bien la pugnacité. La présidente de la Région Poitou-Charentes, toujours soucieuse du mot juste en ce qui concerne son image, préfère le terme de courage.

Elle en a fait le thème central de son dernier livre, ouvrage accueillant les portraits de personnalités dont le courage, dit-elle, l'a inspirée dans les pires moments de sa vie politique. "Cette belle idée du courage" (édition Grasset, 19 euros), attendu par tous les politologues, sort la semaine prochaine, après deux mois de retard, peut-on lire dans Le Parisien. Elle en fait elle-même la promotion sur sa page Facebook, avant d'être reçue, dimanche soir, sur le plateau de TF1. Des extraits ont été publiés par le site FranceTVInfo.




Ségolène Royal fait la promotion de son nouveau livre sur Facebook
"L’idée de ce livre est née de la question que m’ont tant de fois posée des proches comme des inconnus : "comment faites-vous pour continuer, malgré tout ?" et j’ai pensé que ce travail de mémoire sur les sources du courage pouvait servir à d’autres, à vous, cher lecteur, qui êtes parfois tenté par le découragement dans ce que vous entreprenez et espérez" écrit-elle sur sa page Facebook. Une idée qui lui fait convoquer, rappelle FranceTVInfo, les figures tutélaires que sont Nelson Mandela , Franklin Roosevelt, Lula, Dilma Roussef, mais aussi Louise Michel, Jean Jaurès, Aimé Césaire, ou Stéphane Hessel. Elle évoque également Ariane Mnouchkine, Olympe de Gouges et Jeanne d'Arc. Les derniers chapitres sont consacrés aux ouvriers d'usines en danger dont elle a apprécié et soutenu le combat. Un des chapitres les plus décryptés sera sans doute celui qu'elle consacre François Mitterrand, qui l'a lancée en politique.

Selon « Europe 1 », qui s’est procuré l’ouvrage, Ségolène Royal s’en tient à cette galerie de portraits, refusant de commenter sa vie privée ou de tacler ses ennemis politiques. « Je n’aborderai pas les épreuves de la vie privée, elles ont été commentées abondamment - c’est le lot des responsables politiques, je ne juge pas ce mécanisme », écrit la vice-présidente de la BPI en guise d’introduction. Sans les nommer, elle évoque malgré tout les difficultés auxquelles elle a été confrontée. « Je comprends le courage qu’il faut pour surmonter les accidents de la vie, cette impression douloureuse d’amputation dans les ruptures affectives, la cassure due à la perte de son emploi. Tout cela appelle une résilience, une force à aller chercher pour repartir », confie la femme politique, rapporte « Europe 1 ». Après avoir présenté son livre sur les réseaux sociaux, Ségolène Royal viendra parler de sa « belle idée du courage » dimanche, sur le plateau du 20h de TF1.
Samedi 11 Mai 2013 - 19:53

Avec agences