Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Sécurité des Français à l'étranger : la quasi-totalité du Maroc est placée en vigilance normale (Quai d'Orsay)


Lundi 13 Octobre 2014 modifié le Mardi 14 Octobre 2014 - 08:35

Le ministère français des Affaires étrangères a affirmé, lundi, que le niveau de vigilance concernant les Français résidant ou de passage au Maroc est "normal" dans la quasi-totalité du pays.




Sécurité des Français à l'étranger : la quasi-totalité du Maroc est placée en vigilance normale (Quai d'Orsay)
"A l'exception d'une bande frontalière au Sud, la quasi-totalité du Maroc figure en vert", a précisé le porte-parole du Quai d'Orsay Romain Nadal, lors d'un point de presse.

L'analyse du niveau de vigilance "tient compte de la situation différente de chaque pays et, au sein d'un pays donné, de la situation dans chaque région", a-t-il expliqué, soulignant que les conseils faits aux voyageurs français, portant sur un référencement par des codes couleur (vert, jaune, orange, rouge) du niveau de vigilance requis et sur des recommandations écrites, "font l'objet d'une actualisation en temps réel".

"Le ministère français des Affaires étrangères avait invité depuis le 19 septembre les Français résidant ou de passage dans une quarantaine de pays à renforcer leur vigilance, en raison du risque sécuritaire lié à l'intervention contre Daech", a-t-il rappelé.

A noter que le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, avait annoncé dimanche la mise en place d'une cellule de veille pour suivre l'évolution de la situation du marché français, indiquant que grâce à l'action de cette cellule, ainsi qu'à celle de la diplomatie marocaine, le Royaume a été reclassé en vigilance normale par le ministère français des Affaires étrangères.

En parallèle à ces actions, le département du Tourisme a entamé un travail de communication avec les leaders d'opinion ainsi qu'avec les médias français, a ajouté le ministre.

Lundi 13 Octobre 2014 - 17:43





Nouveau commentaire :
Twitter