Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Sarkozy offre une "réparation morale" aux harkis


Vendredi 9 Mars 2012 modifié le Vendredi 9 Mars 2012 - 23:32




Sarkozy offre une "réparation morale" aux harkis
Le président Nicolas Sarkozy, en visite à Nice vendredi, a offert une "réparation morale" aux harkis, reconnaissant qu'ils avaient été "abandonnés" par la France, mais a refusé de présenter les excuses de la République et d'ouvrir la voie à une réparation matérielle.

Le 7 février 2007, en campagne présidentielle à Toulon, le candidat UMP avait estimé que le France devait "des excuses et des réparations" aux enfants des harkis qui ont combattu aux cô tés des soldats français pendant la guerre d'Algérie.

Interrogé sur ces réparations ce vendredi à son arrivée à Nice, le chef de l'Etat a jugé que le temps avait "arrangé les problèmes matériels", soulignant que les harkis n'étaient plus parqués dans des camps. "La réparation morale, elle est toujours d'actualité", a-t-il déclaré, excluant implicitement des réparations financières. Les harkis "ont eu le sentiment d'être abandonnés", a-t-il noté, admettant qu'"ils ont eu raison d'avoir ce sentiment-là".

Cinquante ans après les Accords d'Evian, et la fin de la guerre d'Algérie, Nicolas Sarkozy considère dans un entretien à "Nice Matin" que "la France ne peut pas se repentir d'avoir conduit cette guerre".

Dans cette interview publiée ce vendredi, il concède que "les rapatriés et les harkis ont été les victimes de la décolonisation". Mais il ajoute: "où est la responsabilité de la France? D'avoir été une puissance coloniale ou d'avoir accepté un processus de décolonisation en Algérie?". A ses yeux, "la France ne peut pas être coupable de tout et de son contraire".

"La France assume son Histoire, c'est tout", déclare le chef de l'Etat, qui brigue un second mandat. Il reconnaît simplement "que les harkis comme les rapatriés incarnent une partie de la mémoire de notre pays et que cette mémoire doit être connue et qu'elle a droit au respect".

Vendredi 9 Mars 2012 - 14:09






1.Posté par louanchi le 17/03/2012 07:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DEVOIR DE MEMOIRE
hocine le combat d'une vie par croaclub

lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news

En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l¹époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l¹Ardoise, ceinturé de barbelés et de
miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd'hui se décide à parler.

35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat

Et pour compléter le documentaire, réécoutez sur SUD RADIO, « podcasts » l'émission du 8/11/11, de Karim Hacene, Enquêtes et Investigations, sur les harkis le camp de saint maurice l'ardoise

Nouveau commentaire :
Twitter