Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Sarkozy dévoile des mesures pour lutter contre le chômage des jeunes dans l'île de La Reunion


Jeudi 5 Avril 2012 modifié le Jeudi 5 Avril 2012 - 09:50




Nicolas Sarkozy en meeting à Saint-Pierre.
Nicolas Sarkozy en meeting à Saint-Pierre.
En campagne mercredi à La Réunion, Nicolas Sarkozy a promis à maintes reprises devant quelque 10.000 partisans rassemblés à l'aéroport de Pierrefonds, de soutenir l'économie et la jeunesse réunionnaise dans leur développement.

Le président-candidat a notamment annoncé, pour s'atteler au chômage des jeunes (près de 60% des 15-25 ans sont sans emploi), que "toute entreprise qui embauchera un jeune de moins de 25 ans ne paiera aucune charge". Plus tôt dans l'après-midi, lors d'un entretien avec une trentaine de Réunionnais triés sur le volet, le président avait indiqué que ce dispositif à 140 millions d'euros ne serait maintenu que si les entreprises embauchaient.

Toujours sur le front de l'emploi, le président a également dévoilé pour les plus de 25 ans une mesure similaire, exonérant totalement de charges "les entreprises qui embaucheront dans l'un des cinq secteurs d'activité inclus dans le dispositif Zone franche globale d'activités". L'occasion, pour lui, de rappeler qu'il "croi(t) davantage en l'emploi qu'en l'assistanat".

Nicolas Sarkozy a notamment assuré à l'économie réunionnaise qu'il "garantirai(t) la défiscalisation pour les projets économiques". Le président avait précisé que le plafond de la défiscalisation, au-delà duquel l'argent remonte vers la métropole, serait rehaussé à trois millions d'euros, contre 1,5 million d'euros actuellement.

Prenant en compte les dernières émeutes contre la vie chère, M. Sarkozy a déclaré vouloir développer des "filières endogènes" et opérer un meilleur contrôle des prix. Soucieux de répondre également aux revendications de la population liées à la hausse du prix des carburants, le président a posé le problème en ces termes : "Le problème de la Réunion, c'est moins le problème du prix de l'essence (moins cher qu'en métropole, Ndlr) que celui du transport (...) Mais si on peut acheter du pétrole moins cher dans la zone, on ne va pas s'en priver".

A la fin de son discours d'une quarantaine de minutes, Nicolas Sarkozy a répété l'ambition éducative qu'il souhaitait avoir pour son prochain quinquennat. "Je veux engager un programme sans précédent pour tous les enfants -100.000 sur 750.000 arrivant chaque année- qui en ont besoin, a-t-il décrété.

Comme l'avait prédit François Hollande lors de sa visite, samedi 31 mars, le candidat Sarkozy a conclu son meeting en galvanisant à la foule: "J'ai vraiment besoin de vous. Aidez-moi pour les cinq prochaines années!".

A 17 jours du premier tour, Sarkozy présente jeudi après-midi son programme électoral détaillé et chiffré, reprenant toutes les propositions qu'il a déjà égrenées plus quelques nouveautés, comme une probable réforme du permis de conduire.

Jeudi 5 Avril 2012 - 06:17

Atlasinfo avec agences





1.Posté par mouton le 05/04/2012 07:46 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il avait 5 ans pour le faire !!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter