Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Sarkozy dénonce le "parti pris" de la presse dans la campagne présidentielle


Vendredi 4 Mai 2012 modifié le Vendredi 4 Mai 2012 - 09:21




Sarkozy dénonce le "parti pris" de la presse dans la campagne présidentielle
Alors que deux journalistes de BFM TV pris à partie par des militants UMP à Toulon jeudi, Nicolas Sarkozy a réagi sur Europe1. "Je ne sais pas ce qui est s'est passé, mais en fin comme j'ai vu Ruth Elkrief (journaliste à BFM TV) parler à l'antenne, je pense que ça ne doit pas être trop grave. Si quelqu'un lui a fait une remarque j'en suis désolé", a-t-il déclaré vendredi.

"Je condamne toute personne qui s'en prendrait verbalement ou physiquement à un journaliste", a poursuivi le président-candidat. Avant de mettre en cause les médias. Nicolas Sarkozy a ainsi souhaité que chacun "comprenne l'attitude des gens qui sont exaspérés par une forme d'intolérance et de parti pris (de la part des journalistes).

Deux journalistes de BFMTV, dont Ruth Elkrief, ont été pris à partie, jeudi soir, par des militants UMP à la fin du meeting de Toulon du président sortant, obligeant la chaîne à interrompre le direct pendant quelques minutes. Un incident qui rappelle l'agression dont a été victime une journaliste de Mediapart quelques jours plus tôt au meeting du Trocadero.

Vendredi 4 Mai 2012 - 09:14





Nouveau commentaire :
Twitter