Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Sarkozy accuse le PS de rouvrir les querelles religieuses


Mercredi 25 Janvier 2012 modifié le Mercredi 25 Janvier 2012 - 18:21




Sarkozy accuse le PS de rouvrir les querelles religieuses
Nicolas Sarkozy a reproché mercredi à François Hollande de vouloir inscrire la loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de l'Etat dans la Constitution, au risque selon lui de raviver les querelles religieuses dans la société française.

Présentant ses voeux aux autorités religieuses, le chef de l'Etat a saisi une nouvelle fois l'occasion de cet exercice imposé pour s'en prendre, sans le citer, au candidat socialiste à la présidentielle, comme il l'avait déjà fait la veille dans ses voeux à la culture ou ce week-end dans ceux à l'Outre-mer.

"Certains seraient bien inspirés de relire de temps en temps le texte de notre Loi fondamentale, cela leur éviterait de se donner la peine de chercher à y faire inscrire ce qu'elle contient déjà !", a-t-il dit après avoir rappelé que le principe de la laïcité de la République "est inscrit noir sur blanc dans le préambule de notre Constitution."

Il s'adressait implicitement à François Hollande qui, dans son discours du Bourget, a annoncé dimanche sa volonté, s'il est élu, d'inscrire la loi de 1905 dans la Constitution.

"Pourquoi revenir sur un consensus politique vieux de près d'un siècle ? Pourquoi prendre le risque de raviver une querelle religieuse qui a divisé les Français pendant des décennies jusqu'à menacer la République elle-même ?", a dit Nicolas Sarkozy.

"Notre pays a besoin plus que jamais d'unité et de rassemblement. Je refuse toute vision intégriste de la laïcité (...) qui consisterait à exclure de la sphère publique toute référence culturelle ou intellectuelle de la religion", a-t-il encore indiqué.

Mercredi 25 Janvier 2012 - 14:46





Nouveau commentaire :
Twitter