Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Santé de Bouteflika : Le Directeur de 2 journaux algériens devant la justice pour "atteinte à la sécurité de l'Etat"


Dimanche 19 Mai 2013 modifié le Lundi 20 Mai 2013 - 13:44

Pour avoir déclaré que le Président algérien Bouteflika serait tombé dans un coma profond et qu'il aurait été rapatrié ce mercredi 15 Mai en Algérie, Hichem Aboud directeur de "Mon Journal " et de "Djaridati" s'est attiré les foudres des autorités de son pays.




Santé de Bouteflika : Le Directeur de 2 journaux algériens devant la justice pour "atteinte à la sécurité de l'Etat"
Le parquet général près la cour d'Alger a ordonné des poursuites judiciaires à l'encontre du directeur de la publication de deux quotidiens algériens en raison d'un dossier consacré à l'état de santé du président Abdelaziz Bouteflika.

Le directeur des quotidiens "Mon journal" (francophone) et "Jaridati" (arabophone), Hichem Aboud est poursuivi pour +atteinte à la sécurité de l'Etat, à l'unité nationale et à la stabilité et au bon fonctionnement des institutions+, pour avoir affirmé dans des déclarations à des chaînes d'information étrangères, que l'état de santé du président algérien +se serait dégradé+, précise le parquet dans un communiqué, cité par l'agence de presse algérienne APS.

"Mon Journal" et "Jaridati" ont été interdits de parution, dimanche, par le ministère de la communication en raison d'un dossier consacré à l'état de santé du président Abdelaziz Bouteflika, admis le 27 avril dans un hô pital parisien des suites d'+un accident ischémique transitoire+, avait rapporté le journal El Watan.

Les numéros de dimanche ont été saisis samedi soir à l'imprimerie et interdits de parution, sur décision du ministère algérien de la communication, qui a demandé à l'éditeur de retirer les deux pages de chaque numéro traitant de la santé du président Bouteflika, ce qu'il a refusé de faire.

+Techniquement, il était impossible de remplacer les deux pages, même si on le voulait+, a déclaré l'éditeur.

Le propriétaire des deux journaux a fait savoir que c'est l'imprimeur qui a alerté le ministère, lorsqu'il a découvert le dossier traitant de l'état de santé du président Bouteflika.

Il a expliqué que ce dossier repose sur des informations vérifiées, faisant état de +la détérioration de l'état de santé du président algérien+.

Victime d'un +accident ischémique transitoire sans séquelles+, le président algérien a été admis le 27 avril dans un hô pital parisien.

La présidence algérienne a affirmé que l'état de santé de M. Bouteflika ne suscitait +aucune inquiétude+.
Dimanche 19 Mai 2013 - 21:18






1.Posté par taklit le 22/05/2013 11:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C ' est quoi la democratie.

Nouveau commentaire :
Twitter