Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Santé - Trouble sur l'eau filtrée


Jeudi 6 Mai 2010 modifié le Mercredi 5 Mai 2010 - 23:20

Microbes, coût, filtrage des substances peu satisfaisant... Les carafes filtrantes ne sont pas la panacée. Telle est la conclusion d'une étude commanditée par le magazine Que Choisir.




Santé - Trouble sur l'eau filtrée
Boire de l'eau minérale coûte cher et entraîne une pollution inutile. Certains trouvent que l'eau du robinet n'a pas bon goût et craigne sa qualité. Les carafes filtrantes se présentent alors comme une alternative intéressante. Mais attention : elles ont également des inconvénients, et pas des moindres.

Réalisée sur sept modèles de carafes, à la fois en laboratoire et dans des conditions « normales », chez une trentaine de familles, l'étude de Que Choisir a pour objectif de déterminer si les vertus des carafes filtrantes sont justement vantées, et si elles améliorent vraiment la qualité de l'eau du robinet.

Le premier test a été réalisé sur des carafes neuves, tout juste sorties de leur emballage, dans un laboratoire. Le second s'est déroulé en « conditions réelles », dans une trentaine de familles qui utilisent ces carafes au quotidien.

Que filtrent vraiment les cartouches ?

Parmi les vertus vantées par les carafes : la suppression du goût chloré de l'eau du robinet, plus ou moins prononcé selon les régions. A ce niveau, les résultats sont sans appel : filtrer son eau supprime nettement cette sensation désagréable de boire la tasse à la piscine. Une qualité qu'il faut relativiser : il suffit en effet de placer une carafe d'eau (non filtrée) pendant une heure au réfrigérateur pour que le goût de chlore disparaisse.

Le filtrage du calcaire est l'une des revendications phares des fabricants et une des motivations premières des acheteurs de carafes. Les résultats des tests à ce niveau sont très moyens... Ce qui est au final une bonne nouvelle puisque ce qu'on l'on appelle calcaire est en fait du calcium, un oligo-élément indispensable à l'organisme.

Sur les sept carafes testées, six permettent d'abaisser sensiblement la teneur en plomb à moins de 10 microgrammes par litres. Une notion qu'il faut également mettre en perspective puisque, à part dans les logements vétustes, il est très rare que les eaux du robinets contiennent du plomb en quantité nuisible pour l'organisme. Aucune des carafes testées n'a en revanche prouvé son efficacité pour l'élimination des nitrates.

Moins de chlore, mais plus de microbes

Le magazine Que Choisir, qui a commandité ces tests, n'a pas souhaité établir de classement des carafes les plus efficaces. Deux raisons à cela : d'abord parce que les carafes filtrantes qui utilisent des sels d'argent les relarguent dans l'eau après plusieurs utilisation. Surtout, les tests réalisés « à domicile » ont révélé que l'eau filtrée était propice au développement de microbes en tout genre, a fortiori si la carafe est stockée à températeur ambiante. Avoir les mains propres lorsque l'on manipule la cartouche à sa mise en place, est bien entendu essentiel... mais pas suffisant. Il faut le savoir, donc : éternuer à proximité de la carafe peut entraîner une gastro-entérite.

Dernier élément qui pourrait dissuader quelques acheteur : le prix. A l'achat, une carafe coûte entre 15 et 35 euros, auquel il faut ajouter les cartouches : compter 20 euros pour un mois d'utilisation. Que choisir a donc calculé le prix de revient du litre d'eau filtrée : il s'élève à 4 centimes. C'est 10 fois moins cher qu'un litre d'eau minérale, 5 fois moins qu'un litre d'eau de source... Mais 4 fois plus coûteux qu'un litre d'eau du robinet, dont la potabilité est elle très sévèrement testée.
Jeudi 6 Mai 2010 - 00:01

France-soir




Nouveau commentaire :
Twitter