Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Salah Abdeslam refuse d'être remis à la France


Samedi 19 Mars 2016 modifié le Samedi 19 Mars 2016 - 20:24

Salah Abdeslam, inculpé samedi de "meurtres terroristes" pour son rôle dans les attentats de Paris, collabore avec la justice belge mais refuse d'être extradé vers la France, selon son avocat.




Le suspect clé des attaques du 13 novembre a été placé "sous mandat d'arrêt" par un juge d'instruction, c'est à dire placé en détention provisoire selon le droit belge.

Le juge l'a inculpé de "participation à des meurtres terroristes" et de "participation aux activités d'un groupe terroriste", selon le parquet.

Un complice, "le soi-disant Monir Ahmed Alaaj, alias Amine Choukri", arrêté en même temps que lui vendredi à Bruxelles, a été inculpé des mêmes chefs d'accusation et placé en détention.

"Ce que je peux vous dire, c'est qu'il (Salah Abdeslam) collabore avec la justice belge", a déclaré l'avocat Sven Mary à des journalistes, confirmant que son client "était présent à Paris" le 13 novembre.

"On refusera son extradition vers la France", a-il souligné.

"On va d'abord voir si le mandat d'arrêt européen est légal et puis on verra", a expliqué Me Mary, à propos de la procédure qui permettrait d'accélérer son départ pour Paris.

"Ce n'est pas parce qu'il refuse qu'il ne sera pas remis", a toutefois expliqué samedi à l'AFP l'avocate française Florence Rouas-Elbazis, "mais cela peut entraîner un délai supplémentaire.

Pour décider d'autoriser la remise à la justice française de ce Français de 26 ans résidant en Belgique, les magistrats belges devront uniquement statuer sur le respect de la procédure en vigueur.

Salah Abdeslam, arrêté à Molenbeek, la commune bruxelloise où il a grandi, après quatre mois de cavale, est ""alité" car il a été "blessé par balle à la jambe", a précisé son avocat.

Sa capture va permettre aux justices belge et française d'avancer dans l'enquête sur les pires attentats jamais commis en France (130 morts et des centaines de blessés).
Samedi 19 Mars 2016 - 17:28

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter