Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Salah Abdeslam contrôlé en septembre en Autriche


Mardi 17 Novembre 2015 modifié le Mardi 17 Novembre 2015 - 16:31

Salah Abdeslam, visé par un mandat d'arrêt international pour son rôle clé présumé dans les attentats de Paris, a été fortuitement contrôlé le 9 septembre en Autriche, a annoncé mardi le ministère de l'Intérieur à Vienne.




Salah Abdeslam contrôlé en septembre en Autriche
L'identité du Français a été vérifiée lors d'un contrôle de routine en Haute-Autriche (ouest) alors qu'il venait de franchir la frontière depuis l'Allemagne en voiture, en compagnie de deux autre hommes, a indiqué cette source.

Tous trois ont indiqué vouloir passer "une semaine de vacances en Autriche" et ont pu continuer leur route, n'étant alors pas recherchés, précise le ministère dans un communiqué.

Le nom des deux autres personnes "n'a jusqu'à présent pas été évoqué en lien avec les attentats", est-il souligné.

"Des investigations sont en cours pour déterminer où l'intéressé a séjourné et quel était le but de son séjour", indique encore le ministère, qui précise travailler "étroitement" avec les autorités françaises.

La ministre de l'Intérieur, Johanna Mikl-Leitner, a confirmé à la radio publique Ö1 que Salah Abdeslam "est entré par la frontière (allemande, ndlr), soi-disant pour passer des vacances à Vienne". "Nous n'avons pas plus de détails, les investigations sont en cours", a-t-elle ajouté.

Petit pays de 8,5 millions d'habitants, l'Autriche compte des cercles islamistes radicaux, principalement à Vienne, et a engagé à ce jour des poursuites contre 43 personnes soupçonnées de liens avec le jihadisme.

Au total, quelque 250 suspects au total ont quitté le pays pour se rendre en Syrie et en Irak, dont 40 seraient depuis décédés et 70 seraient revenus, selon le ministère.

L'Autriche est également un des principaux pays de transit en Europe centrale pour les réfugiés arrivant depuis le Moyen-Orient via les Balkans.
Mardi 17 Novembre 2015 - 13:40

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter