Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Sahara : les Marocains du Canada protestent à Montréal contre les propos "insultants" de Ban Ki-moon


Dimanche 20 Mars 2016 modifié le Dimanche 20 Mars 2016 - 13:34

Des membres de la communauté marocaine établie au Canada ont pris part, samedi après-midi à Montréal, à un sit-in devant le siège de l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale (OACI), pour dénoncer les propos "insultants" et "outrageux" tenus par le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon à propos du Sahara marocain.




Sahara : les Marocains du Canada protestent à Montréal contre les propos "insultants" de Ban Ki-moon
Lors de ce sit-in de protestation devant l'agence onusienne, les participants ont clamé haut et fort leur attachement inébranlable à la marocanité du Sahara et aux valeurs sacrées et constantes de la Nation ainsi que leur rejet ferme et catégorique des déclarations "provocatrices" et "inadmissibles" de Ban Ki-moon.

Ils ont affirmé à l'unisson que ces propos attentatoires à l'intégrité territoriale du Royaume et à sa souveraineté nationale, sont totalement "partiaux et dépourvus d'objectivité et de neutralité", et constituent une offense aux sentiments de tous les Marocains de Tanger à Lagouira et dans les quatre coins du monde.

Arborant les drapeaux nationaux, des portraits du Roi Mohammed VI ou des pancartes, les manifestants ont réaffirmé de vive voix l'unanimité nationale autour de l'intégrité territoriale de la Mère Patrie, indivisible et non négociable, et scandé des slogans à la gloire du Sahara marocain et à la grandeur du Royaume et de sa souveraineté pleine et entière sur ses provinces du sud.

"Le Sahara est marocain et l'Histoire en est témoin !", "Le Sahara est marocain et il le restera !", "Ban Ki-moon, vous avez erré : Reconnaissez vos torts!", "L'ONU doit agir pour la paix, non pour favoriser l'instabilité" ou encore "ONU+neutralité+objectivité = paix+sécurité+stabilité", pouvait-on lire sur les pancartes brandies lors de ce sit-in.

Dans un communiqué distribué à cette occasion au nom de la communauté marocaine au Canada, cette dernière a indiqué que les propos "inappropriés et outrageux" tenus par Ban Ki-moon constituent "un dérapage de nature à provoquer un regain de tensions et introduire de nouveaux facteurs d'instabilité dans une région par ailleurs déjà perturbée par de dramatiques événements", ajoutant qu'ils sont aussi de nature à "attenter à la conservation de la confiance des parties, condition sine qua non du succès de toute médiation pour le règlement politique et pacifique d'un différend".

"Ce dérapage ne peut laisser personne indifférent ne serait-ce que dans la mesure ou nul ne peut laisser l'ONU ou ses dirigeants, trahir leur mission première en manquant à une indispensable neutralité dans l'approche des dossiers soumis à leur attention et ainsi, favoriser le développement de foyers d'instabilité au lieu d'agir pour la paix", souligne-t-on dans le communiqué.

Et d'ajouter que Ban Ki-moon a ignoré tous les efforts et sacrifices du Royaume du Maroc pour mettre un terme à un conflit qui perdure depuis plus de 40 années et hypothèque dangereusement les chances de développement de l'ensemble de la région, et notamment la proposition généreuse d'autonomie au Sahara, seule chance réelle de régler cette question.

"Ban Ki-moon a délibérément contrevenu aux dispositions de la Charte de l'ONU encadrant son action et lui enjoignant de faire preuve d'impartialité et d'indépendance dans tous ses actes et déclarations, de s'interdire d'agir sous influence ainsi que de s'abstenir dans ses actes de servir les intérêts d'un Etat, ou de toute entité, de manière particulière, et a aussi violé les principes de ladite Charte fixant à l'ONU pour mission première le maintien de la paix et la sécurité internationales", poursuit-on.

Par conséquent, conclut le communiqué, la communauté marocaine au Canada "rappelle les responsables des organisations internationales à leurs devoirs d'objectivité, de neutralité, de sagesse et de mesure dans l'exercice de leur mission première et dénonce, avec fermeté, les propos outrageux et inappropriés tenus par le SG de l'ONU".

Approchés par la MAP, certains manifestants ont soutenu que tous les Marocains sont prêts à défendre corps et âme chaque grain de sable du Sahara marocain qui est "une ligne rouge à ne pas franchir", estimant que les dérapages verbaux du secrétaire général de l'ONU ne vont nullement ébranler la détermination des Marocains à défendre la première cause nationale.

Dans ce sens, ils ont réitéré leur mobilisation constante derrière le Roi Mohammed VI, garant de l'unité du Royaume, pour défendre les intérêts suprêmes de la Nation et aller de l'avant pour résoudre définitivement ce différend artificiel en dépit des manœuvres désespérées du polisario et de son parrain algérien qui persistent dans leurs stratagèmes et manigances pour bloquer toute issue politique à ce dossier qui n'a que trop duré.
Dimanche 20 Mars 2016 - 09:26





Nouveau commentaire :
Twitter